LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bertrand RUSSEL, allocution prononcée à la Ma ... Supposez que l’on vous propose de jouer ... >>


Partager

... Dans les romans, le temps ne meurt pas. Pas plus que les hommes et les animaux. Pour l’écrivain et ses lecteurs, toutes les créatures continuent à vivre éternellement. Ce qui se passa jadis est toujours présent...

Littérature

Aperçu du corrigé : ... Dans les romans, le temps ne meurt pas. Pas plus que les hommes et les animaux. Pour l’écrivain et ses lecteurs, toutes les créatures continuent à vivre éternellement. Ce qui se passa jadis est toujours présent...



Publié le : 4/11/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
... Dans les romans, le temps ne meurt pas. Pas plus que les hommes et les animaux. Pour l’écrivain et ses lecteurs, toutes les créatures continuent à vivre éternellement. Ce qui se passa jadis est toujours présent...
Zoom

En vous appuyant sur vos lectures, étudiez comment les romans peuvent à la fois se situer dans le temps et échapper au temps.



C’est donc que le roman se situe dans son temps, même quand il n’a pas décidé systématiquement d’y être engagé, d’être « de son époque ».

 

Lorsqu’il en a de plus l’intention déterminée, il devient sous certains aspects presque historique.

 

- Citer à ce propos d’abord, évidemment, le roman-reconstitution, grande vogue romantique : Les Martyrs (Chateaubriand); Notre-Dame de Paris (Hugo), Cinq-Mars (Vigny); mode qui renaît au XXe siècle et peut produire des chefs-d’œuvre : Mémoires d\'Hadrien (M. Yourcenar).

 

- Le roman de ce type se situe dans un passé plus ou moins fantaisiste; mais le romancier s’appuie de plus en plus sur une documentation solide. Cf. Flaubert : Salammbô (multiplicité de ses recherches et fiches avant par exemple d’écrire le Festin d\'Hamilcar); Stendhal : Chroniques Italiennes ou Mérimée : Chronique du Règne de Charles IX. Le roman saisit alors l’homme dans la collectivité, dans la société - ce qui lui donne une dimension temporelle plus solide encore -, utilisant des faits qu’il interprète au minimum.

 

- Beaucoup de ressemblance avec l’histoire elle-même.

 

Mais c’est peut-être plus frappant encore quand le romancier se veut « l’historien du présent » (expression de Duhamel). Cf. Le Rouge et Le Noir (Stendhal) dont le sous-titre est Chronique du XIXe siècle.

 

Le XX\' siècle a suivi souvent ces mêmes voies, puisqu’il arrive qu’on lui reproche de ne pas savoir se débarrasser de son grand devancier et modèle, Balzac, et de continuer à utiliser observation, transcription du réel, comme lui, donc de s’insérer dans le temps vécu et précisément dans l’époque. Cf.Aurélien (Aragon), Les Thibault (R. Martin du Gard), Les Hommes de Bonne Volonté (J. Romains), Les Chemins de la Liberté (Sartre) et de réaliser de véritables clichés photographiques.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2444 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "... Dans les romans, le temps ne meurt pas. Pas plus que les hommes et les animaux. Pour l’écrivain et ses lecteurs, toutes les créatures continuent à vivre éternellement. Ce qui se passa jadis est toujours présent..." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit