NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De quoi est faite la rigueur d'un raisonnemen ... ESPÉRANCE, substantif féminin. >>


Partager

Déduction et induction

Philosophie

Aperçu du corrigé : Déduction et induction



Publié le : 8/8/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Déduction et induction
Zoom

 

  • déduction:

 

  Descartes oppose la déduction, comme raisonnement démonstratif qui conclut à partir de prémisses, à l'intuition, qui est la saisie immédiate de l'évidence de l'idée vraie.

  Une déduction est valide quand elle respecte les règles de la logique.

 



Un biologiste contemporain écrit, lui aussi : « Il n'y a pas deux méthodes de raisonnement... L'esprit n'a qu'une manière de raisonner logiquement : c'est la déduction, qui est commune à toutes les Sciences, à toutes les démarches de l'esprit humain « (Etienne WOLFF, dans La Méthode dans les sciences modernes, Le LIONNAIS, p. 145). Ce qu'on peut concéder à cette interprétation, c'est que la déduction est, en quelque sorte, l'idéal du raisonnement, parce que c'est le seul qui présente une parfaite rigueur. Il nous semble cependant qu'il y a bien une différence de structure entre la « démarche « déductive et la « démarche « inductive.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2089 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Déduction et induction" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit