NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: AUTOMNE, substantif masculin. Définition: AUTOMOBILISABLE, adjectif. >>


Partager

Définition: AUTOMOBILE, adjectif et substantif féminin.

Publié le : 1/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Définition:
AUTOMOBILE, adjectif et substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: AUTOMOBILE, adjectif et substantif féminin.




ProblematiqueDéfinition:
AUTOMOBILE, adjectif et substantif féminin.
I.— Emploi adjectival.
A.— [En parlant de choses] Qui se meut de soi-même.
1. Par action mécanique.
· Barrages automobiles d'irrigation, de navigation ou d'inondation. " Barrages en bois ou en fonte, mobiles sur un axe placé vers le tiers de leur hauteur, fonctionnant d'eux-mêmes et mus par le poids de l'eau qu'ils retiennent. Ils s'abaissent pour lui livrer passage lorsqu'elle atteint une certaine hauteur, puis se relèvent peu à peu lorsque l'eau baisse " (Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse)).
· Hausses automobiles ou d'échappement. " Hausses mobiles placées sur un barrage fixe, et qui sont mues par l'eau " (Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse)).
— Argot militaire. Fusil automobile. Fusil à tir automatique.
2. Par l'action d'un moteur incorporé :
Ø 1.... Séguin devait emmener sa femme et leur ami Santerre déjeuner à Mantes, afin d'essayer une voiture automobile à moteur électrique, qu'il venait de faire construire chèrement.
ÉMILE ZOLA, Fécondité, 1899, page 305.
· Torpille automobile. Engin sous-marin chargé d'explosif se dirigeant de lui-même vers les objectifs maritimes à atteindre.
SYNTAXE : Camion, camionnette, canot, véhicule automobile.
B.— Par brachylogie. [D'un syntagme adjectival ou adjectival comprenant l'emploi II substantif] D'automobile, relatif aux véhicules automobiles :
Ø 2. En effet, peu avant le passage du convoi automobile portant les mutins du...e. et du...e, les cantonnements de Coeuvres, où il n'y avait que de l'infanterie de ligne, virent arriver de nombreux individus vêtus de l'uniforme des chasseurs à pied et des zouaves,...
MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 11, 1917-18, page 280.
Ø 3. Bref, nul n'ignore que c'est moi qui ai poussé Wisner dans la voie de l'aviation, quand l'industrie automobile lui suffisait bien, et vous savez qu'il est en ce moment très gêné avec ses ouvriers, grève, que sais-je? Toute l'industrie de notre pays se tient, mon ami, et vous comprenez bien qu'un krach toujours possible de ce côté-là pourrait mettre le pays en un fâcheux état d'infériorité.
LOUIS ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, page 268.
SYNTAXE : Coureur automobile; assurance, circuit, circulation, conduite, course, industrie, parc, rallye, service, sport, transport automobile.
II.— Emploi comme substantif. Une automobile et par abréviation familier une auto. Véhicule se déplaçant sous l'action du moteur dont il est muni et utilisé pour transporter le conducteur seul ou accompagné d'un ou plusieurs passagers :
Ø 4. À sept heures nous nous mettons à table; tous les autos sont encore là. À sept heures et quart, me levant de table pour voir ce qu'ils deviennent, tous les autos ont disparu.
ANDRÉ GIDE, Journal, Voyage en Andorre, 1910, page 320.
Ø 5. Savons-nous ce que l'organisme spirituel dont nous pressentons l'approche, devra aux enseignements continus de l'usine et de la machine, de l'avion, du vaisseau, de l'automobile, seuls monuments modernes qui ressemblent, par leur adaptation étroite aux fins nettes qu'on attend d'eux, leur précision tranchante, la beauté de leurs proportions, leur puissante légèreté, leur aspect de monstres vivants, aux constructions des ingénieurs de Rome?
ÉLIE FAURE, L'Esprit des formes, 1927, page 48.
Ø 6. L'auto, un fort cabriolet huit cylindres, couleur havane, laminait sous ses larges pneus les flaques de boue, en jaillissements sales.
MAXENCE VAN DER MEERSCH, L'Empreinte du dieu, 1936, page 7.
Ø 7. Il voulait prendre un fiacre près de la Malmaison mais il n'y en avait point. Il se risqua dans un automobile, un landau, et Jacques monta derrière lui.
RAYMOND QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, page 85.
Remarque : Nouveau Larousse illustré, Dictionnaire de l'Académie Française 1932, DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT), Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, DICTIONNAIRE DU FRANÇAIS CONTEMPORAIN (JEAN DUBOIS ) font ce mot féminin, toutefois, Nouveau Larousse illustré, Grand Larousse encyclopédique en dix volumes et Grand Larousse de la Langue française en six volumes signalent que ce mot (abrégé ou non) s'est également employé au masculin (confer exemple 4, 7). DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965 donne les deux genres mais avec une préférence pour le féminin.
SYNTAXE : Aile, châssis, feux, freins, klaxon, marchepied, moteur, phare, pièces (de rechange), pneu, portière, roue, toit, trompe, volant (d'une) automobile, (d'une auto); chauffeur, conducteur d' (une) automobile, (d'une auto); constructeur, fabricant, loueur d'automobiles (d'autos); représentant en automobiles; grondement, ronflement, roulement, vitesse d'une automobile (d'une auto); accident, panne d'automobile (d'auto); course, excursion, promenade, randonnée, trajet, voyage en automobile (en auto); automobile (auto) de course, de louage, d'occasion, de tourisme, de sport; auto (automobile) américaine, française, italienne, etc.; acheter, louer, réparer une automobile (une auto); descendre d'une automobile (d'une auto); une automobile (une auto) démarre, se range, file, roule, s'arrête, etc.
— En particulier.
a) Salon de l'Auto (mobile). Manifestation annuelle au cours de laquelle les constructeurs présentent leurs derniers modèles :
Ø 8. Redescendant Lexington Avenue, après Le Great Central Palace, où se tient le Salon de l'automobile, je passe devant de très récents gratte-ciel, le Graybar Building et surtout le Shelton, d'un rouge sombre, presque sans fenêtres, qui ressemble à une forteresse siennoise.
PAUL MORAND, New-York, 1930, page 158.
· Automobile-Club. Association créée à Paris en 1895 en vue de développer l'industrie automobile :
Ø 9. Je rencontrais souvent, dans la salle à manger de l'Automobile-Club, ces deux quadragénaires géants.
JEAN GIRAUDOUX, Bella, 1926, page 130.
b) Auto blindée. Automobile recouverte d'une sorte de cuirasse d'acier la protégeant contre les balles :
Ø 10.... la rue était barrée par quatre chevaux tués, et trois cadavres déjà désarmés. C'étaient ceux des cavaliers que Tchen avait vus au début de la journée : la première auto blindée était arrivée à temps.
ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 256.
c) Taxi-auto ou auto-taxi. Taxi :
Ø 11. Au moment décisif, lorsqu'il n'y aura plus qu'à crier, comme affolée : « Vite, Blandine, ma valise et un taxi-auto! Je serai peut-être dupe de mon désordre... »
GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, La Vagabonde, 1910, page 298.
d) Auto à pédales. Jouet d'enfant ayant la forme d'une automobile et actionné par des pédales.
· Auto tamponneuse. Jouet de foire ayant la forme d'une automobile et actionné par le courant électrique.
Remarque : Dans la langue contemporaine auto est fortement concurrencé par voiture, lui-même Ellipse de voiture automobile. Confer les expressions usuelles acheter, entretenir, laver une voiture.


Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 1093 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Définition: AUTOMOBILE, adjectif et substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit