LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition et usage: ATROPE, ATROPA, substant ... Définition et usage: ATROPHIANT, -ANTE, parti ... >>


Partager

Définition et usage: ATROPE, ATROPA, substantif féminin.

Publié le : 27/10/2015 Format: Document en format PDF protégé


Définition et usage:
ATROPE, ATROPA, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition et usage: ATROPE, ATROPA, substantif féminin.




ProblematiqueDéfinition et usage:
ATROPE, ATROPA, substantif féminin.
BOTANIQUE. Plante vénéneuse dicotylédone gamopétale (famille des Solanacées, tribu des Atropées) caractérisée par une corolle tubuleuse à 5 lobes et un fruit en forme de baie.
— Principalement espèces :
· Atropa belladonna ou belladone. Atropa à feuilles entières, corolle pourpre brunâtre, baies noires, et odeur vireuse, croissant dans les taillis (Confer Deschamps d'Avallon, Compendium de pharmacie pratique, 1868, page 853; Botanique, 1960, page 1138 [encyclopédie de la Pléiade] ; Les Quatre flores de la Corse (PAUL FOURNIER) 1961).
· Atropa mandragora ou mandragore. Atropa à racine volumineuse (Confer Deschamps d'Avallon, Compendium de pharmacie pratique, 1868, page 855 et Botanique, 1960, page 1139 [encyclopédie de la Pléiade] ) :
Ø Il a pour lubie spéciale de s'enquérir à tout venant d'une mandragore qui chante. Or Monsieur n'est pas sans savoir que cette plante, qui est l'atropa mandrogora de Linné, est dénuée, comme tous les végétaux, des organes qui servent à la vocalisation. C'est une solanée somnifère et vénéneuse, comme un grand nombre de ses congénères, dont les propriétés narcotiques, anodines, réfrigérantes et hypnotiques étaient déjà connues du temps d'Hippocrate. On l'emploie utilement contre la mélancolie, les convulsions et la goutte, et je l'ai vue héroïquement résolutive en cataplasmes dans les engorgements, les squirres et les scrofules. Ce que je puis assurer, c'est que le suc de sa racine et de sa partie corticale est un éméto-cathartique puissant,...
CHARLES NODIER, La Fée aux miettes, 1831, page 182.


Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 253 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Définition et usage: ATROPE, ATROPA, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit