DESCARTES: Doute hyperbolique

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES: Erreur et libre arbitre DESCARTES: Liberté comme pouvoir de choisir >>


Partager

DESCARTES: Doute hyperbolique

Philosophie

Aperçu du corrigé : DESCARTES: Doute hyperbolique



Publié le : 17/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	DESCARTES: Doute hyperbolique
Zoom

La réflexion de Descartes se fait en trois moments essentiels :

 

       Dans un premier temps, du début du texte jusqu’à « ce que je n’étais point ? « Descartes expose le bilan de sa méthode qui consiste à douter de tout jusqu’à trouver « quelque chose « dont il ne pourra douter et qui constituera sa première vérité certaine. Ainsi en refusant de faire confiance à ses sens et à sa raison il en arrive à la conclusion qu’il n’y a ni ciel, ni terre, ni esprit, ni corps. Il se pose alors le problème de sa propre existence et s’il lui faut oui ou non tomber dans le scepticisme.



Je me suis persuadé qu'il n'y avait rien du tout dans le monde, qu'il n'y avait aucun ciel, aucune terre, aucun esprit, ni aucun corps ; ne me suis-je donc pas aussi persuadé que je n'étais point? Non certes, j'étais sans doute, si je me suis persuadé ou seulement si j'ai pensé quelque chose. Mais il y a un je ne sais quel trompeur très puissant et très rusé qui emploie toute son industrie à me tromper toujours. Il n'y a donc point de doute que je suis s'il me trompe ; et qu'il me trompe tant qu'il voudra, il ne saurait jamais faire que je ne sois rien tant que je penserai être quelque chose. De sorte qu'après y avoir bien pensé et avoir soigneusement examiné toutes choses, enfin il faut conclure et tenir pour constant que cette proposition : Je suis, j'existe est nécessairement vraie toutes les fois que je la prononce ou que je la conçois en mon esprit. DESCARTES


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	DESCARTES: Doute hyperbolique	Corrigé de 1461 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " DESCARTES: Doute hyperbolique " a obtenu la note de : aucune note

DESCARTES: Doute hyperbolique

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit