LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La conscience de soi Est -ce rationnel de définir l'homme comme l ... >>


Partager

Le désir n'est il que l'expression d'un manque

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désir n'est il que l'expression d'un manque



Publié le : 9/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Le désir n'est il que l'expression d'un manque
Zoom

Analyse du sujet :

  1. Désir : Le désir peut s'entendre en deux sens : un sens négatif tout d'abord où les désirs signalent le manque de quelque chose ; en un sens plus positif, le désir est comme le moteur des actions humaines. On peut noter que le désir conçu comme manque implique une multiplicité, où chaque désir succède à la satisfaction du précédent. À l'inverse, le désir conçu comme force créatrice, appétit pour la vie est unique.
  2. Manque : La psychanalyse (notamment sous l'influence de Lacan) a montrée qu'il fallait distinguer dans le manque réel du manque symbolique. Ainsi alors que le manque réel marque une nécessité matérielle de se procurer un objet, comme un besoin en quelque sorte, le manque symbolique marque l'absence d'un objet toujours perdu et dont on ne connaît pas exactement les déterminations et que l'on recherche partout pourtant.

Problématisation :

Nous nous interrogeons sur le désir et sa détermination par la notion de manque. Le désir n'est-il que l'expression d'un manque ? En première analyse, le désir ne nous apparaît-il pas, par essence, comme un manque ? Si sans doute, nous désirons l'objet dont l'absence nous attriste. Mais cet objet obtenu cessons nous pour autant de désirer ? Non, parce que l'objet de notre désir ne peut nous satisfaire que momentanément. Ne serait-ce dès lors que notre désir n'est pas tendu en soi vers un objet réel ? Dès lors le manque, en tant qu'il est réel, semblerait ne plus définir le mieux le désir. Mais cependant, ne pourrait on envisager avec la psychanalyse que le désir ne se contente pas de nous signaler un manque réel, comme le fait par exemple un besoin, mais nous signal un manque symbolique qui renvoie à l'incomplétude essentielle qui caractérise notre existence ? C'est ce que nous tenterons de comprendre en dernier lieu.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2786 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Le désir n'est il que l'expression d'un manque " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • titi01-300036 (Hors-ligne), le 24/10/2018 é 24H12.
  • 777444-296146 (Hors-ligne), le 20/02/2018 é 20H20.
  • vielente-294016 (Hors-ligne), le 17/12/2017 é 17H21.
  • lelaura-227205 (Hors-ligne), le 17/10/2016 é 17H23.
  • sousou-272247 (Hors-ligne), le 14/02/2016 é 14H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit