NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est ce qu'un citoyen ? Qu'est ce qu'un droit juste ? >>


Partager

Qu'est ce qu'un désir sans fin ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est ce qu'un désir sans fin ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qu'est ce qu'un désir sans fin  	?
Zoom

Il nous faut nous demander ce qu’est un désir sans fin et deux hypothèses s’offrent à nous : soit le désir sans fin doit être compris comme continuation éternelle du manque, perpétuelle insatisfaction du sujet. Ou bien l’absence de fin ne doit pas être entendue comme inachèvement temporel mais comme absence de but, de finalité, c'est-à-dire qu’un désir sans fin est peut-être désir de rien. Nous examinerons les conséquences à en tirer quant à la nature même de l’homme, qui dans la philosophie, est souvent reliée intimement à la possibilité de désirer.



            La philosophie de Spinoza ou celle, héritière, d'un Deleuze, en tirent leur parti et refusent de considérer la négativité propre du désir pour le porter au-delà de la relation binaire et finie d'un homme et d'un objet, pour en donner une interprétation psychique et vitale. Le désir ne porte pas tant sur tel objet qu'il n'est une pure Joie, persévérance du sujet dans son être propre, libre production et affirmation de ce dernier. Non pas rivé au manque et au défaut mais affirmation vitale d'appétits, de capacités, affirmation de soi dans le monde.             Cependant une autre lecture est possible, par exemple celle livrée par Barbaras dans Le désir et la distance (p.136) « Toutefois, affirmer que le désir ne manque de rien ne revient pas à le rabattre sur quelque état de plénitude ou de clôture : c'est reconnaître au contraire que rien ne peut le combler, que la positivité de son affirmation est synonyme d'une insatisfaction absolue qu'aucun objet déterminé ne peut apaiser. ». Autrement dit il faut reconnaître la négativité inhérente au désir tout en ne le réduisant pas à un simple besoin qui ne trouverait pas satisfaction. Le désir est au-delà de la logique du remplissement mais il n'est pas pure positivité, affirmation de soi. Il n'est manque de rien de particulier, ne cherche à rien restaurer ou compléter mais se creuse lui-même en étant sa propre poursuite, il est ouverture sur un indéfini et non clôture de soi sur soi, comme le peut-être le bonheur.   III-Le désir sans fin est le révélateur de l'ontologie de l'Homme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1024 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qu'est ce qu'un désir sans fin ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit