LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire de La princesse de Clèves de Mme ... Comment Anlayser une oeuvre >>


Partager

Desirer est ce nécessairement souffrir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Desirer est ce nécessairement souffrir ?



Publié le : 14/1/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Desirer est ce nécessairement souffrir ?
Zoom



Désirer est ce nécessairement souffrir ?

Désirer vient du latin « desiderare « qui signifie constater
l'absence, regretter l'absence de, et de se définit étymologiquement comme
aspirer à posséder quelque chose que l'on ne possède pas. Le désir est donc
la recherche d'un objet que l'on imagine ou que l'on sait être source de
satisfaction. L'acquisition de la chose que l'on désire est donc pour nous
une source de plaisir mais cependant ressentir cette joie est en totale
opposition avec la sensation de souffrance, qui est de ressentir une
douleur physique ou morale. Alors associer la notion de désir n'est elle
pas paradoxal ? Nécessairement est ici le connecteur logique de cause, il
désigne, selon sa définition philosophique quelque chose qui ne peut pas ne
pas être, par conséquent, elle entraine le fait que est que le désir
implique inévitablement la souffrance ? A quelle échelle devons considérer
la notion de désir ? En effet les animaux eux, ne sont pas établit au sens
propre du désir mais agissent par instinct tandis que l'homme lui va se
poser des questions et peser le « pour et le contre «. On peut alors se
demander si le désir existerait sans la souffrance ? Ou si le désir
implique la souffrance ? Mais également si le désir implique la souffrance
et que la souffrance implique le désir ? Nous analyserons d'abord le fait
que désirer aspire forcément à la souffrance. Mais le désir peut il exister
sans forcément impliquer la sensation de souffrance ? Sait-on si l'absence
de désirs donne naissance ou non à la souffrance ?

*
**

Le désir est une sensation de manque, alors lorsqu'on désire ne
souffrons pas déjà ?
Selon l'optique naturalise, Epicure propose une classification
des désirs. Pour lui il en existe trois : les désirs naturels et
nécessaires comme se nourrir, assouvir nos besoins vitaux, il existe les
désirs naturels et non nécessaires comme manger des bons repas ou être bien
habillé pour un coût élevé, il existe enfin les désirs non naturels et non
nécessaires comme la gloire et la richesse. Pour la première catégorie de
désirs selon Epicure, il faut les satisfaire puisqu'ils sont indispensables
à notre survie et l'inaccomplissement de ceux-ci provoque donc une
souffrance plus physique que morale, par exemple, une personne qui a faim a
le désir de manger, elle va donc ressentir une douleur à l'estomac et va
essayer par tous les moyens d'estomper cette douleur. La deuxième catégorie
qui concerne les désirs naturels et non nécessaires, ce sont des variations
des désirs nécessaires, ceux-ci sont des souffrances morales, en effet, par
exemple, lorsque qu'un être humain possède des pates mais qu'elle désire
manger de la haute gastronomie, elle éprouvera une souffrance morale et
elle essaiera par conséquent de le satisfaire, cependant si la souffrance
physique de la faim se fait ressentir, elle mangerais donc les pates.
Néanmoins, il ne faut pas satisfaire ces désirs trop souvent de peur d'en
devenir esclave et de ne vouloir que ces désirs là, au quel cas, la
souffrance sera double, morale et physique. Quant à la troisième catégorie
de désirs, les désirs non naturels et non nécessaires, ils entrainent dans
l'infini du désir, et sont forcément source de souffrance. Ils...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2789 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Desirer est ce nécessairement souffrir ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit