Dieu est-il mort ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La pensée ne fonctionne-t-elle que par associ ... Est-il possible d'être athée ? >>


Partager

Dieu est-il mort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Dieu est-il mort ?



Publié le : 21/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Dieu est-il mort ?
Zoom

L'insensé se précipita au milieu d'eux et les perça de ses regards. Où est allé Dieu ? cria-t-il, je vais vous le dire! Nous l'avons tué - vous et moi! Nous sommes tous ses assassins ! »Nietzsche est convaincu que l'humanité est arrivée au seuil d'une nouvelle période que l'on pourrait qualifier denihiliste et qui se caractérise par l'apparition d'immoralistes, de libres penseurs qui vivent en marge de la religion, mais aussi et surtout par une irréligiosité pratique chez une majorité d'hommes - irréligiosité induites par la vie moderne et l'habitude du travail qui a détruit de génération en génération « l'instinct religieux ».Au siècle du « positivisme » scientifique, de l'industrialisation et des révolutions politiques, la croyance au Dieu chrétien est tombée en discrédit. « Dieu est mort », c'est d'abord un fait, une évidence. Tant que valait le christianisme, l'homme savait pourquoi il était là, il pouvait donner un sens à sa souffrance, combler le vide, « la porte se fermait à un nihilisme suicidaire ». Certes, tout cela s'accompagnait d'un renoncement à la vie, mais ce «nihilisme passif » restait une volonté, car « l'homme préfère le néant à ne rien vouloir ». Dieu mort, la fameuse question de Schopenhauer: « L'existence a-t-elle un sens ? », prend toute sa force. Et il insensé, dans « Le Gai savoir », de s'écrier: «Comment avons-nous pu vider la mer ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Dieu est-il mort ? Corrigé de 3163 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Dieu est-il mort ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Dieu est-il mort ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit