LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que l'imagination ? Les troubles de la mémoire. >>


Partager

Les différentes formes de la mémoire.

Psychologie

Aperçu du corrigé : Les différentes formes de la mémoire.



Publié le : 16/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Les différentes formes de la mémoire.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les différentes formes de la mémoire.




 
 — I — Il y en a UNE selon Ribot et selon William James
 
 et c'est une forme de l'habitude — « La mémoire est par essence un fait biologique ; par accident, un fait psychologique ; ce qui importe, ce sont les connexions dynamiques entre les neurones « — (Ribot « Les maladies de la mémoire «, 1881) — « Ce sont les voies nerveuses qui conditionnent la mémoire «, écrit de son côté W. James (« Précis de Psychologie «, 1884) « et sa qualité sera fonction de leur nombre et de leur persistance. Leur nombre tient à la quantité des expériences passées... leur persistance tient à une qualité native des tissus cérébraux, à ce qu'on pourrait appeler leur ténacité originelle, ou leur coefficient physiologique de rétention... «. « Le mécanisme du rappel est identique au mécanisme de l'association «, dit ailleurs W. James, « et le mécanisme de l'association s'explique essentiellement par le simple jeu de la loi d'habitude dans les centres nerveux... et cette même loi d'habitude est encore à la base du mécanisme de la conservation. La conservation n'est aucunement un fait d'ordre psychologique, mais bien un pur fait physiologique ; c'est à vrai dire un simple détail morphologique : la présence de voies nerveuses dans les derniers replis du cerveau... Le rappel par contre est un fait psycho-physiologique, c'est-à-dire un fait à deux faces : à sa face physiologique, il n'est que l'excitation des voies nerveuses dont nous avons parlé ; à sa face psychologique, il n'est que la représentation consciente de l'événement passé que nous reconnaissons... «.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1915 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les différentes formes de la mémoire." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit