LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain, Les Idées et les Ages, Livre IX « Les ... Lucrèce: matière et esprit >>


Partager

Difficile liberté d'Emmanuel Lévinas

Philosophie

Aperçu du corrigé : Difficile liberté d'Emmanuel Lévinas



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Difficile liberté d'Emmanuel Lévinas
Zoom

Levinas est un philosophe du XXème siècle, connu pour ses analyses sur la relation que chaque homme entretient avec autrui. Avec Levinas, Autrui devient véritablement constitutif de l’être humain. On a souvent classé Levinas en tant que penseur « religieux « et il est vrai que Levinas n’a eu de cesse d’interroger la tradition philosophique à la lumière d’un questionnement enraciné dans le religieux. Le titre de son ouvrage « totalité et infini «, avec sa référence à l’infini, preuve de l’existence de Dieu chez Descartes, en est une preuve. Dans cet ouvrage, il tente de montrer l’échec de la philosophie à vouloir appréhender la totalité. La philosophie ne peut rendre compte de tout. De ce fait, il ménage une transcendance qui ne peut être appréhendée et cette transcendance même peut être liée à une certaine idée de la divinité. Pourtant, il faut s’interroger sur le domaine même du religieux. Qu’entend-on par ce terme ? Levinas a été éduqué dans une éducation juive traditionnelle et a été introduit au talmud. Il a d’ailleurs composé de nombreux livres portant sur la question juive et sur le des lectures talmudiques. Pourtant, même si ses analyses ménagent l’espace d’une transcendance, il ne faut pas identifier Levinas à un dogmatique religieux. Levinas a clairement montré qu’il est possible d’aborder les textes religieux canoniques dans une perspective philosophique au sens le plus strict du terme. Il étudie d’ailleurs dans ce texte les caractéristiques même du sentiment religieux. Si la religion n’est- pas du domaine de la science, où se situe-t-elle pas le système de connaissance ? Est-il qu’une opinion comme les autres ? L’attitude religieuse est-elle par essence même intolérante ?



"Est-il sûr que l'intolérance religieuse ne reflète que la barbarie des siècles obscurs ? Le lien entre la foi et le glaive ne définit-il pas la vérité religieuse comme telle ? Distincte des évidences rationnelles, où intolérance et tolérance perdent toute signification, appartient-elle pour autant aux opinions où la tolérance est aisée ? [...] Réflexions de grande portée. Elles dénoncent un vieux préjugé, d'autant plus grave que c'est un préjugé de philosophes. En découvrant la dignité du savoir rationnel, ils reléguèrent parmi les opinions les autres savoirs. Ils méconnurent le privilège de la foi. L'opinion se sait variable et multiple ; elle prévoit déjà le profit qu'elle peut tirer de la confrontation des opinions. La certitude religieuse soustrait la conscience aux variations de l'histoire. Comme la vérité universelle du philosophe, celle du croyant ne tolère aucune limitation. Mais elle ne se retourne pas seulement contre les propos qui la contredisent, mais contre les hommes qui lui tournent le dos. Son ardeur se ranime à la flamme des bûches. La vérité religieuse la plus douce est déjà croisade." "Difficile liberté" (1976) d'Emmanuel Lévinas


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2585 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Difficile liberté d'Emmanuel Lévinas " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit