NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dissertation Sur Poésie Lyrique Dissertation gratuite: Peut-On Être Libre San ... >>


Partager

Dissertation gratuite: Peut-on avoir peur d'être libre ?

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Dissertation gratuite: Peut-on avoir peur d'être libre ?



Publié le : 21/7/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Dissertation gratuite: Peut-on avoir peur d'être libre ?
Zoom

Selon l’opinion commune, être libre consiste à faire tout ce qui nous plaît. En effet, rien ne peut alors faire entrave à nos envies, à nos désirs, lorsque nous sommes libres. La peur, quant à elle, est un sentiment souvent incontrôlé, involontaire. L’agoraphobie, par exemple, est une peur démesurée de se trouver au milieu d’une foule. A voir peur de quelque chose nous pousse donc à fuir celle-ci. La notion de la possibilité suppose qu’il soit possible, mais pas nécessaire, de faire telle ou telle chose. En effet, on peut alors choisir de faire autrement.
 Toutefois, le fait de vouloir fuir une liberté que l’on réclame pourtant tellement peut paraître paradoxal. En effet, le fait d’avoir peur de la liberté sous-entend que celle-ci est mauvaise, contraire à l’humanité. Cependant, l’Etat joue un rôle majeur dans la liberté puisque celui-ci encadre la population. En effet, il est composé d’institutions politiques, juridiques, sociales…et pourrait par là même entraver notre liberté ou au contraire nous en donner davantage.
 On peut alors se demander quelles relations entretiennent la liberté et l’Etat. En effet, chaque Etat a-t-il la même influence sur notre liberté ? Aussi, si peur il y a, pourquoi avons-nous peur, pourquoi refusons-nous d’admettre que nous sommes libres ? Enfin, quelles fins, quels emplois, peut-il y avoir à notre liberté si nous ne la craignons pas ?
 
 Dans le monde, et dans l’histoire, existent différentes Sociétés, elles-mêmes sous l’égide de différents Etats. On peut se demander alors si chaque Etat a la même influence sur la liberté. En effet, tous les Etats ont-ils les mêmes relations avec la liberté ?
 On peut d’abord se demander ce que l’opinion commune penserait de l’emprise de l’Etat sur la liberté. En effet, pour l’opinion commune, la liberté consiste à faire tout ce qui nous plaît sans avoir à répondre de ses actes devant personne. Or l’Etat ne nous permet pas cela. Par exemple, selon Hegel, les pulsions sexuelles sont sévèrement réprimées par l’Etat ; en effet, en France par exemple, l’adultère, ou bien la polygamie sont punit par la loi. On peut donc dire que d’après l’opinion commune, la liberté et l’Etat ne peuvent être liés. Les fatalistes quant à eux, assimilent tout au destin. Ils pensent que ce que l’on redoute arrivera et que cela est nécessaire, cela ne peut pas être autrement. On est condamné à subir notre destin ce qui signifie que la liberté n’est pas pensable pour les fatalistes. Qu’en est-il pour les anarchistes ?
 Les russes Kropotkine et Bakounine ainsi que le français Jean Grave étaient anarchistes (du grec an archè = sans commandement). Ce dernier se plaisait à répéter : « Ni Dieu, ni maître ! «. En effet, les anarchistes pensent que l’homme est la seule valeur suprême, et que l’Etat fait entrave à sa liberté. Aussi, pour eux, l’homme est bon naturellement et il ira naturellement vers ses semblables ; il faut dissoudre l’Etat et laisser les hommes former de libres associations. Si l’on suit cette vision de la Société, et en supposant que l’homme soit bon par nature, liberté et anarchie seraient associables. Cependant la vérité est tout autre, puisque chacun voulant avoir sa propre liberté, empiètera forcément à un moment ou à un autre sur celle de son voisin.
 Le totalitarisme et la démocratie sont deux autres systèmes encore bien différents. Qu’en est-il de leur association à la liberté ?
 Mussolini instaura, après la Première Guerre Mondiale, en Italie, un régime totalitaire. Pour lui, l’Etat doit avoir le pouvoir absolu et toute liberté devient ainsi ridicule, impensable puisque l’homme est bête, mauvais et qu’il est nécessaire qu’il soit soumis à une discipline stricte. Face à l’optimisme naïf des anarchistes s’oppose le pessimisme déconcertant des fatalistes et des totalitaristes.
 La démocratie (du grec démos cratos = le pouvoir par le peuple) quant à elle, est tout à fait conciliable avec la liberté. En effet, d’après Rousseau, seul un contrat social peut mettre tous les h...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Dissertation gratuite: Peut-on avoir peur d'être libre ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit