NoCopy.net

De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que signifie ici que l'existence p ... ANTHROPOLOGIE ET POLITIQUE CHEZ COMTE >>


Partager

De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)

Philosophie

Aperçu du corrigé : De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)



Publié le : 11/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)
Zoom

 L'itinéraire métaphysique de Descartes lui interdit d'utiliser la preuve la plus commune de l'existence de Dieu, celle qu'invoque Thomas d'Aquin et qui remonte de l'existence du monde et de ses mouvements à une cause première et à un premier Moteur. Descartes a mis le monde en doute. C'est à partir du moi pensant (qui a en lui l'idée de Dieu) qu'il remonte à Dieu dans la Troisième Méditation. C'est de l'idée de Dieu elle-même qu'il conclut ici, dans la Cinquième Méditation, à l'existence de Dieu. Car l'idée d'un être parfait implique l'existence, cette « perfection « parmi les autres.



« ... Ayant accoutumé dans toutes les autres choses de faire distinction entre l'existence et l'essence, je me persuade aisément que l'existence peut être séparée de l'essence de Dieu et qu'ainsi on peut concevoir Dieu comme n'étant pas actuellement. Mais néanmoins lorsque j'y pense avec plus d'attention je trouve manifestement que l'existence ne peut non plus être séparée de l'essence de Dieu que de l'essence d'un triangle... la grandeur de ses trois angles, égaux à deux droits ou bien de l'idée d'une montagne l'idée d'une vallée ; en sorte qu'il n'y a pas moins de répugnance de concevoir un Dieu (c'est-à-dire un être souverainement parfait) auquel manque l'existence (c'est-à-dire auquel manque quelque perfection) que de concevoir une montagne qui n'ait point de vallée. » Mais encore qu'en effet, je ne puisse pas concevoir un Dieu sans existence non plus qu'une montagne sans vallée, toutefois, comme de cela seul que je conçois une montagne avec une vallée, il ne s'ensuit pas qu'il y ait aucune montagne dans le monde, de même aussi quoique je conçoive Dieu avec l'existence, il semble qu'il ne s'ensuit pas pour cela qu'il y en ait aucun qui existe : car ma pensée n'impose aucune nécessité aux choses ; et comme il ne tient qu'à moi d'imaginer un cheval ailé, encore qu'il n'y en ait aucun qui ait des ailes, ainsi, je pourrais peut-être attribuer l'existence à Dieu, encore qu'il n'y eût aucun Dieu qui existât. Tant s'en faut, c'est ici qu'il y a un sophisme caché sous l'apparence de cette objection : car de ce que je ne puis concevoir une montagne sans vallée, il ne s'ensuit pas qu'il y ait au monde aucune montagne, ni aucune vallée, mais seulement que la montagne et la vallée soit qu'il y en ait soit qu'il n'y en ait point ne se peuvent en aucune façon séparer l'une avec l'autre ; au lieu que, de cela seul que je ne puis concevoir Dieu sans existence, il s'ensuit que l'existence est inséparable de lui et partant qu'il existe véritablement non pas que ma pensée puisse faire que cela soit de la sorte et qu'elle impose aux choses aucune nécessité ; mais au contraire, parce que la nécessité de la chose même, à savoir de l'existence de Dieu détermine ma pensée à le concevoir de cette façon. Car il n'est pas en ma liberté de concevoir un Dieu sans existence (c'est-à-dire un être souverainement parfait sans une souveraine perfection) comme il m'est libre d'imaginer un cheval sans ailes ou avec des ailes... » (Descartes, Méditation cinquième.)


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)	Corrigé de 2189 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes) " a obtenu la note de : aucune note

De la distinction entre l'existence et l'essence (Descartes)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit