NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Doit-on toujours obéir aux lois ? Doit-on vivre au présent ? >>


Partager

Doit-on toujours se réjouir des progrès techniques ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Doit-on toujours se réjouir des progrès techniques ?



Publié le : 26/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Doit-on toujours se réjouir des progrès techniques 	?
Zoom

Qualifier de progrès la transformation graduelle d'une chose ou d'un état de la réalité ne préjuge pas du sens positif de la transformation évoquée : on peut parler du progrès d'une maladie. En réalité, le mot progrès désigne le plus souvent au mouvement d'un moins vers un plus. Ici l'expression "progrès technique" ,que ce dernier soit un bien pour l'humanité, renvoie seulement au développement des techniques, des machines.  Le mot "technique" est issu du grec technè qui désigne initialement tout savoir-faire permettant d'obtenir un résultat attendu. Englobant au départ la pratique artistique, ce savoir-faire vise plus précisément la production efficace de choses utiles pour l'homme. Il semble dans un premier temps que l'intelligence de l'homme soit elle-même technique et c'est ce qui permet à l'homme de survivre dans une nature hostile et de vivre mieux. Mais le développement des machines n'est-il pas une menace pour l'humanité? En effet, aujourd'hui il semble que beaucoup s'inquiètent des conséquences de ce progrès technique? Mais peut-on dire que le progrès technique a une valeur en lui-même? Ou est-ce l'utilisation, la direction que lui donne l'homme qui en fait sa valeur?



Elle possède un aspect positif sûr. Il suffit de bien l'utiliser Elle permettrait en effet d'alléger d'une part le travail et donc, de libérer du temps pour le développement personnel de l'individu et ses forces qu'il investit dans le travail. Pour Nietzsche, le travail "consume une extraordinaire quantité de force nerveuse et la soustrait à la réflexion, à la méditation, à la rêverie, aux soucis, à l'amour." (Aurore, 1880) D'autre part la technique peut permettre de fournir à tous les éléments nécessaires et à éliminer certaines catastrophes ou maladies,  permettant ainsi une égalité de tous. Mais pour cela, Bergson affirme qu'il revient à l'homme d'organiser le progrès technique et lui assigner les fins bénéfiques à l'homme." Dune manière générale, l'industrie ne s'est pas assez souciée de la plus ou moins grande importance des besoins à satisfaire. [...] On voudrait, ici comme ailleurs, une pensée centrale, organisatrice, qui [...]assignât aux machines leur place rationnelle, celle où elles peuvent rendre le plus grand service à l'humanité." Il ne faut en effet pas oublier que la technique à sa base, a pour but de permettre à l'homme de mieux vivre.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1909 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Doit-on toujours se réjouir des progrès techniques ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit