NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Donner est-ce asservir ? Donnez une solution technique à un problème, ... >>


Partager

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?



Publié le : 26/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?




Elle répond certes à l'exigence universelle qui préside à l'union des sexes mais témoigne aussi de « l'indifférence de la nature » quant aux modalités du choix des partenaires : « la nature impose l'alliance sans la déterminer ». Cette « forme vide » que les autres espèces laissent béante, Homo sapiens sapiens va, toujours et partout, la combler, l'investir de ces règles culturelles qui définissent les interdits incestueux. Ces derniers ne sont à leur tour, pour l'auteur, que l'expression négative d'une obligation positive fondamentale : celle de l'échange. S'interdire l'accès aux femmes de son groupe c'est s'obliger à épouser celles d'autres familles et à céder les premières ; cet échange seul permet d'établir une relation durable entre des groupements humains autrement voués à l'isolement et au conflit. À ce titre, les structures élémentaires apparaissent exemplaires ; elles ne se satisfont pas, contrairement aux structures complexes, d'une simple règle négative qui définit les interdits, mais lui associent une règle positive de détermination du conjoint.  La suite de la démonstration examine les modalités de ces échanges et emprunte ses exemples aux sociétés aborigènes d'Australie, puis, dans la seconde partie de l'oeuvre, à celles de l'Asie du Sud, de la Chine et de l'Inde. Lévi-Strauss distingue ici deux grands modèles : l'échange restreint et l'échange généralisé. La première formule témoigne d'une volonté de réciprocité immédiate : on échange une femme contre une femme entre deux groupes de partenaires. L'échange généralisé suppose pour sa part au moins trois unités échangistes (ou seulement deux groupes si le retour est différé dans le temps) et établit une distinction entre « preneurs » et « donneurs » de femmes. La conclusion de l'étude ouvre alors sur la vaste question de la transition des structures élémentaires aux structures complexes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1501 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit