NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De quelle vérité l'opinion est-elle capable ? Le respect n'est-il dû qu'à la personne ? >>


Partager

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?
Zoom

Remarque importante :

 Le sujet contient un présupposé, d'après lequel, donner pour recevoir serait au principe de quelques échanges. Celui-ci doit être justifié et remis en question au cours du devoir.
 
L'ANALYSE DU PROBLÈME
 
 La notion d'échange renvoie d'abord à l'ensemble des activités sociales au cours desquelles des biens sont donnés contre d'autres biens. Dès lors, l'échange semble toujours impliquer une réciprocité : on donne pour recevoir, comme dans l'échange de marchandises.
 Cette réciprocité paraît alors constituer le principe de l'échange, c'est-à-dire sa cause unique, nécessaire et suffisante. Pourtant, l'échange n'est pas limité à l'échange marchand : on peut échanger des paroles, des pensées. Dans ce cas, la réciprocité est-elle réellement au principe de l'échange ? Donne-t-on pour recevoir en retour ? Mais s'agit-il encore d'un échange à proprement parler ? Le sujet invite ainsi à s'interroger sur le paradoxe d'un échange sans réciprocité, autrement dit d'un échange qui cesse d'en être un.



Dès lors, l'échange semble toujours impliquer une réciprocité : on donne pour recevoir, comme dans l'échange de marchandises.  Cette réciprocité paraît alors constituer le principe de l'échange, c'est-à-dire sa cause unique, nécessaire et suffisante. Pourtant, l'échange n'est pas limité à l'échange marchand : on peut échanger des paroles, des pensées. Dans ce cas, la réciprocité est-elle réellement au principe de l'échange ? Donne-t-on pour recevoir en retour ? Mais s'agit-il encore d'un échange à proprement parler ? Le sujet invite ainsi à s'interroger sur le paradoxe d'un échange sans réciprocité, autrement dit d'un échange qui cesse d'en être un.      I) La réciprocité au principe de tout échange.    1 - L'échange de biens  Comme le montre Smith dans La Richesse des Nations, l'échange de biens est lié à la division du travail. Les produits du travail sont échangés pour que l'ensemble de la société subsiste et satisfasse ses besoins.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2054 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit