Droit constit

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< description réaliste d'un lieu Generation Y >>


Partager

Droit constit

Droit

Aperçu du corrigé : Droit constit



document rémunéré

Document transmis par : polpolpol-194507


Publié le : 8/1/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Droit constit
Zoom



UFR DROIT ET SCIENCES POLITIQUES

Relations internationales

http://coursenligne.u-paris10.fr

Définition:-R.I. Objet d&apos;étude

relation entre les différents acteurs internationaux ( FTM, banques États )

-spécialité de la science politique: politique étrangère des États + Acteurs des conflits



Pourquoi y a-t-il 193 États à l&apos;ONU?

Qu&apos;est-ce que l&apos;Etats? Qu&apos;est-ce que la mondialisation? =&gt; comprendre la scène internationale

Étude de la construction des États

Partie 1: Formation de l&apos;ordre international



Chap 1: Construction historique de l&apos;État

L&apos;État apparaît désormais comme naturel:

il est au coeur de notre quotidien

Il est au coeur des relations inter., le système est basé sur les États ( ONU ) et ce sont les représentants d&apos;État qui participent.

Mais les banques, les FTN semblent désormais être aussi important.

L&apos;État reste un élément crucial, c&apos;est un mot saturé de sens, il est tellement répandu qu&apos;on oublie que ce n&apos;est qu&apos;une organisation politique. Il a aussi une forme juridique mais qui n&apos;a rien de naturel et que ce n&apos;est pas inéluctable ( pour certain il n&apos;aurait même pu ne jamais existé )

L&apos;État est un construit historique

-> casser l&apos;opinion qu&apos;il est naturel

Bourdieu: Il faut se méfier de l&apos;État car nous avons grandi dans un monde étatique.

Par exemple: -La langue française est une affaire d&apos;État ( ordonnance en 1539 de François Ier )

C&apos;était une langue assez peu répandu, ce fut un coup d&apos;État, l&apos;orthographe fut façonné par l&apos;État.

Celle-ci n&apos;est pas forcement fixe, comme au Tchad où l&apos;orthographe des villes varie selon dont l&apos;on vient.

-Les programmes scolaires sont fait par l&apos;État et ceux qui les diffusent choisis par l&apos;État.

-> casser les pré-construction

L&apos;État n&apos;est ni universel ni ahistorique

1/ Qu&apos;est-ce qu&apos;un État?



Max Weber ( 1864-1920 ), fondateur de la sociologie moderne:

L&apos;État est une entreprise politique à caractère institutionnel dont la direction administrative revendique avec succès, dans l&apos;application de ses règlement, le monopole de la contrainte physique légitime sur un territoire donné.

On résume donc:

L&apos;État détient le monopole de la force physique ( = violence ) légitime, les individus n&apos;ont pas le droit d&apos;être violent sauf si l&apos;État le décide.

L&apos;État est différencié: il se distingue des autres sphères ( l&apos;Église, la famille ), il a sa propre bureaucratie.

L&apos;État est institutionnalisé, il n&apos;est la propriété de personne.

L&apos;État est territorialisé, il y a des frontières.

L&apos;État doit être reconnu comme État si il est reconnu par les autres États mais ce qui importe ce n&apos;est pas définir un État mais de voir ses complexités.

Il n&apos;existe pas partout, c&apos;est un idéal type.

Idéal type? Rien à voir avec l&apos;utopie, c&apos;est un modèle abstrait construit à partir de traits caractéristiques et singuliers. Ce n&apos;est pas non plus un moyen type.

-> elle permet de guider la réflexion.

2/ Pas la seule forme d&apos;organisation politique possible.

Avant la colonisation africaine, il y avait d&apos;énormes empires, comme le Darfour ensuite annexé au Soudan et les Oaddai au Tchad, avec un système différent.

Sociétés sans États ( Pierre Clastres ): La société contre l&apos;État

Le peuple Guayaki: les sociétés peuvent se passer de l&apos;État voir la refuser.

Pas d&apos;État mais un chef qui s&apos;impose par l&apos;autorité sur la parole et non la violence, les conflits sont réglés par les chefs ( créer un consensus )

La violence est marqué sur le corps à travers des rites de passages. Les sociétés refusent la coercition mais dans toutes sociétés il y a des règles, du politique et du pouvoir.

-> l&apos;État n&apos;a rien de naturel

II/ Sociogenèse de l&apos;État.

L&apos;État est née au Moyen Age en Europe Occidental.

Qu&apos;est-ce se passe?

Avec la féodalité, on a un éclatement territoriale et politique, il y a une institution, c&apos;est l&apos;Église ( organisation territoriale + administration sur toute l&apos;Europe + création de tribunaux )

1/ La dynamique de l&apos;Occident (Robert Elias)

1932: révolution de la pensée sur l&apos;État.

La dynamique est passé inaperçu mais l&apos;oeuvre a depuis obtenu un grand succès. Il explique l&apos;émergence de l&apos;État moderne ( Émiettement -> État moderne )

XII°s -> XVII°s: construction de l&apos;État.

1° phase: XI°s-&gt;XII°s: Quand le Duché de France n&apos;est guère qu&apos;une féodalité parmi d&apos;autres, les Capétiens décide de reprendre le contrôle de leur territoire aidé par le développement économique.

2° phase: XII°s-&gt;XVII°s: Ils éliminent leurs concurrents extérieurs ( mariage, rachat, guerre )

-&gt;Mécanisme monopoliste

2/2 La guerre fait l&apos;État. C.Tille ( historien qui s&apos;intéressa sur les changement historiques sur de longue période, ex: la France sur 1000 ans )



Charles Tille «  la guerre fait l&apos;État qui fait la guerre «

«  si le racket en échange de protection représente la forme la plus manifeste du crime organisé, alors la guerre et l&apos;État - quintessence de ce type de racket avec l&apos;avantage de la légitimité - apparaissent comme le plus grand exemple de crime organisé «

Les détenteur du pouvoir devaient faire la guerre, ils ont pris l&apos;argent au peuple en les menaçant.

L&apos;État, une construction accidentelle ( involontaire )

La question de la légitimité: comment l&apos;extorsion de ressources organisé par l&apos;État est-elle devenue légitime? Peu à peu l&apos;État est devenu légitime, celle ci s&apos;est construit à long terme. Il n&apos;y a donc pas de différence entre le racket et l&apos;État simplement la légitimation.

Une thèse qui s&apos;oppose aux doctrines de « contrat social « ( Grotius, Hobbes, Rousseau ) car pour eux l&apos;État est ce qui a permit de sortir de l&apos;état de nature et d&apos;arrêter les conflits entre tous. Le Léviathan, autorité suprême, a stoppé les conflits. L&apos;État est donc un choix rationnel.

Tille veut montrer que l&apos;État est une histoire de violence, il faut s&apos;en rappeler.

2/3 L&apos;État et les bandits: l&apos;exemple de l&apos;Empire Ottoman.

Karen Barkey, Bandits and bureaucrats: the Ottoman route to state centralization. 1994

Au XVII°s: processus de centralisation.

Les bandits, ceux qui vivent des armes, ont été utilisé par l&apos;État, ils ont joué un rôle central dans la centralisation de l&apos;État.

Spécificité de l&apos;Empire Ottoman au XVII°s de l&apos;Empire Ottoman:

-peu de révoltes paysannes, antiétatique

-conflit de classe pas aussi important qu&apos;en Occident.

-Menace majeur: Bandits

3 phases:

1°L&apos;État a négocié et marchandé avec les bandits ( cooptation: intégration des bandits )

2° L&apos;État Ottoman a utilisé les bandits pour réprimer d&apos;autres bandits

3° ----------------------------------------------------------- les paysans

Processus inconstant, jamais vraiment contrôlé les bandits, la centralisation ottomane a donc été le fruit des bureaucrates et des bandits.

3/L&apos;État et la concentration des ressources.

3/1 les ressources militaires ou le « monopole de la violence légitime «

...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Droit constit Corrigé de 6384 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Droit constit" a obtenu la note de : aucune note

Droit constit

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit