NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on légitimer le droit du plus fort ? Revendiquer ses droits est-ce la même chose ... >>


Partager

Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ?



Publié le : 14/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ?




  Angles d'analyse ® « Dans un bois aussi courbe que celui dont est fait l'homme, on ne peut rien tailler tout à fait droit » : cette formule de Kant (Idée d'une histoire au point de vue cosmopolitique) dit bien ce qu'est le droit en son premier sen, à savoir l'effort pour redresser l'homme dans le bon sens, contraire à son égoïsme, au moyen de (droites) règles qui s'appliquent à tous. La règle trace le droit, le droit est un ensemble de règles ; qui ne se conforme pas au droit a trot, est dans son tort, a quitté le droit chemin pour emprunter les sentiers tordus. Le droit s'oppose au tort, et la formule de Kant suggère que cette opposition est en son fond irréductible : l'ensemble des faits ne saurait être entièrement conforme au droit. D'ailleurs, le droit est irréductible au fait, c'est-à-dire que le fait ne peut pas créer un droit (si ce n'est en vertu d'un droit antérieurement défini et posé). ® « On ne voit rien de juste ou d'injuste qui ne change pas de qualité en changeant de climat » (Pascal, Pensées, 294, Ed. Brunschvicg) : on parle ici de droit positif qui constitue le droit effectivement existant. Il se présente comme un ensemble plus ou moins fortement lié et systématique de règles de droit qui régissent la vie en société, tantôt en énonçant ce qui est interdit, tantôt en énonçant expressément ce à quoi les personnes ont droit (droits subjectifs). ® Ces règles peuvent avoir des sources diverses (= coutumes, constitution, pouvoir législatif, ministre, préfet, maire, etc.) par rapport auxquelles s'établit une hiérarchie de normes. Mais la règle qui symbolise à elle seule tout le droit, du fait de sa position éminente et de sa présence effective, est la loi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4385 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ? " a obtenu la note de :

9 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit