NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il des guerres justes ? La philosophie est-elle dangereuse ? >>


Partager

Le droit du plus fort est-il une absurdité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le droit du plus fort est-il une absurdité ?



Publié le : 1/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Il est courant d'entendre que certains milieux, comme par exemple celui des affaires, s'apparentent à des « jungles «, c'est-à-dire des zones de non-droit : pour que ça marche, il faut être le plus fort. Dans ce cas semble régner la loi du plus fort, qui n'est pas une loi au sens juridique du terme mais qui s'y apparente dans le sens où elle peut soumettre des individus à un autre, si arbitraire soit ce pouvoir de coercition. Parallèlement, cette loi du plus fort nous apparaît injuste et se caractérise justement par une déficience dans l'application de la loi. C'est comme si la loi du plus fort était une non-loi, qu'elle ramenait l'homme à son état le plus animal. C'est pourquoi il semble pertinent de se poser la question de savoir s'il y a une loi du plus fort. Car si la loi se définit par ce qui régit les relations entre les hommes et qui les contraint, alors la loi du plus fort est bien une loi. Mais si son rôle essentiel est d'instituer la justice et une autorité non-arbitraire contre la force, alors le concept de loi du plus fort est fondamentalement contradictoire.


  • I. La loi du plus fort à l'état de nature.

 

  • II. La loi du plus fort est-elle vraiment une loi ?

 

  • III. Vers une définition de la loi en contradiction avec l'idée de force.

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2112 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le droit du plus fort est-il une absurdité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit