Droit positif et droit naturel

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rapports du droit et du devoir Rapports de la force et du droit >>


Partager

Droit positif et droit naturel

Philosophie

Aperçu du corrigé : Droit positif et droit naturel



Publié le : 22/7/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Droit positif et droit naturel
Zoom

 

  • droit naturel, droit positif:

 

Alors que le droit positif est le droit tel qu'il est réel­lement établi, et ce de manière variable, dans chaque État, le droit naturel est une conception idéale du droit, tel qu'il devrait être pour être conforme aux exigences d'humanité et de justice.

Droit

Force

Devoir

Obéissance par prudence

Puissance morale

Puissance physique

Volonté (liberté)

Nécessité (contrainte)

 



B) L'idéalisme juridique.

On peut être tenté de considérer que le droit idéal ou naturel l'emporte sur le droit positif, et s'il se présente comme une supra-norme destinée à normer la norme juridique positive : c'est la mission du législateur que de rapprocher le droit positif du droit idéal ou naturel, en légiférant le regard fixé sur l'idée de juste. Dans ce cas, il conviendrait de considérer comme illégitime, bien que légale, une loi positive injuste, cad non conforme à l'idée de juste, et de ne reconnaître de pleine légitimité qu'aux lois positives effectivement conformes à la supra-norme de justice. La loi positive ne serait pleinement juste, légitime, disons presque juridique, que dans la mesure où elle serait une adaptation de la loi idéale ou naturelle.Elle devrait alors être respectée. En revanche, dans l'hypothèse où la loi positive s'écarterait de la supra-norme, se poserait sérieusement la question de savoir s'il ne vaudrait pas mieux désobéir. On appelle idéalisme juridique, la doctrine qui subordonne la validité de la loi positive à sa conformité à la loi idéale ou naturelle, la doctrine qui fonde le droit positif dans le droit idéal ou naturel.

C) Le positivisme juridique.

L'idéalisme s'expose à des objections. On peut contester qu'il existe une Idée de juste, ou un droit naturel.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Droit positif et droit naturel Corrigé de 3701 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Droit positif et droit naturel" a obtenu la note de : aucune note

Droit positif et droit naturel

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit