LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'efficacité en politique est-elle un critèr ... l'égalité et la fraternité sont-elles nécess ... >>


Partager

l'égalité est-elle un droit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'égalité est-elle un droit ?



Publié le : 9/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'égalité est-elle un droit	?
Zoom

La société civile, qui unit les hommes par des relations juridiques, présuppose une certaine égalité des individus qui la compose. En effet, il paraît que si le droit doit être fondé sur un intérêt réciproque, alors l'égalité en est la condition. Cette égalité peut alors prendre deux formes, selon que les individus sont considérés comme nature ou comme liberté. En ce sens, la notion de droit à l'égalité est tautologique, car il ne peut y avoir relation de droits qu'entre égaux. Néanmoins, cela ne pose pas la question du contenu de l'égalité à envisager, ni même celle de sa forme. En effet, si toute forme d'égalité devient exigible, alors il faut considérer toute inégalité comme injuste. La question qui se pose alors est celle d'une distinction nécessaire entre le droit à l'égalité et celle de l'égalité des droits : en effet, l'égalité des droits est bien condition de la société civile, mais cela implique-t-il un droit à l'égalité ? Autrement dit, si l'égalité des droits est le fait de toute société civile, la question du droit à l'égalité s'identifie à la question du droit à entrer en une relation juridique déterminée. Si l'égalité fonde le droit, alors admettre un droit à l'égalité revient à admettre un droit au droit en tant que tel. Le problème est donc le suivant : sans l'égalité, la notion de droit ne peut être fondée, mais sans le droit, la notion d'égalité n'a plus de contenu.



L'exigence d'égalité doit être justifiée ou fondée. La question est donc de savoir si le droit peut permettre de fonder et justifier cette exigence d'égalité, ou si cette exigence d'égalité (le droit à l'égalité) a un sens. A première vue, l'exigence d'égalité est une exigence de justice. Mais on peut distinguer l'égalité arithmétique et l'égalité géométrique ou proportionnelle. Mais cette égalité proportionnelle doit-elle être fondée sur les mérites ou les besoins ? Problématique La société civile, qui unit les hommes par des relations juridiques, présuppose une certaine égalité des individus qui la compose. En effet, il paraît que si le droit doit être fondé sur un intérêt réciproque, alors l'égalité en est la condition. Cette égalité peut alors prendre deux formes, selon que les individus sont considérés comme nature ou comme liberté. En ce sens, la notion de droit à l'égalité est tautologique, car il ne peut y avoir relation de droits qu'entre égaux. Néanmoins, cela ne pose pas la question du contenu de l'égalité à envisager, ni même celle de sa forme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4118 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'égalité est-elle un droit ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit