NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Epicure: Le plaisir est notre bien principal ... Epicure et la tripartition des désirs >>


Partager

Epicure: L'expérience impossible de la mort

Philosophie

Aperçu du corrigé : Epicure: L'expérience impossible de la mort



Publié le : 16/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Epicure: L'expérience impossible de la mort
Zoom

Dans ce texte, Épicure va donner une "solution" au problème de la mort, problème fondamental pour les hommes, car la mort est souvent apparue comme l'obstacle absolu, la fin de tous les plaisirs, de tous les projets, la fin de la liberté. Avec la mort (ou plutôt à l'idée de la mort, puisque nous n'avons pas, directement, l'expérience de la mort), viennent la crainte de la solitude (on meurt seul), et la peur devant l'inconnu, le mystère. Mais Épicure, suivant la conception classique de la mort, voire la conception stoïcienne, dans un premier temps, affirme et démontre logiquement que la mort n'est pas un problème.



Familiarise-toi avec l'idée que la mort n'est rien pour nous, car tout bien et tout mal résident dans la sensation; or la mort est la privation complète de cette dernière. Cette connaissance certaine que la mort n'est rien pour nous a pour conséquence que nous apprécions mieux les joies que nous offre la vie éphémère, parce qu'elle n'y ajoute pas une durée illimitée mais nous ôte au contraire le désir d'immortalité. En effet, il n'y a plus d'effroi dans la vie pour celui qui a réellement compris que la mort n'a rien d'effrayant. Il faut ainsi considérer comme un insensé celui qui dit que nous craignons la mort, non parce qu'elle nous afflige quand elle arrive, mais parce que nous souffrons déjà à l'idée qu'elle arrivera un jour. Car si une chose ne nous cause aucun trouble par sa présence, l'inquiétude qui est attachée à son attente est sans fondement. Ainsi, celui des maux qui fait frémir le plus n'est rien pour nous, puisque tant que nous sommes là la mort n'y est pas, et que lorsqu'elle est là c'est nous qui n'y sommes plus. Epicure

• Pourquoi la mort, selon Épicure, n'est-elle rien pour nous? Qui est ce nous ?
• Quelles sont les conséquences, selon Épicure, de posséder « la connaissance certaine que la mort n'est rien pour nous «.
• L'insensé dont parle Épicure, croit-il que la mort nous afflige quand elle arrive?
• Qu'est-ce qui est en cause ici? L'idée qu'on se fait de la mort? La mort elle-même?
• Un raisonnement peut-il dissoudre un effroi?
• Pourquoi Épicure dit-il « familiarise-toi avec l'idée que la mort n'est rien ? «



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3926 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Epicure: L'expérience impossible de la mort " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit