Erreur et illusion

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Valeur des passions Origine de l'illusion >>


Partager

Erreur et illusion

Philosophie

Aperçu du corrigé : Erreur et illusion



Publié le : 15/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Erreur et illusion
Zoom

THÈMES DE RÉFLEXION

Le «Vocabulaire philosophique» de Lalande vous indique pour «illusion» : «Toute erreur, soit de perception, soit de jugement ou de raisonnement, pourvu qu’elle puisse être considérée comme naturelle, en ce que celui qui la commet est trompé par une apparence. »

Il nous indique par ailleurs pour « erreur » :

«Au sens actif, acte d’un esprit qui juge vrai ce qui est faux, ou inversement, «commettre une erreur».

Au sens passif, état d’un esprit qui tient pour vrai ce qui est faux, ou inversement. «Etre dans l’erreur».

Au sens impersonnel, assertion fausse. »

D’où premier problème : L’illusion est-elle l’erreur, une variété de l’erreur et en quoi ?

Remarquons que l’on peut dire : «Etre dans l’erreur» ainsi que «être dans l’illusion» (sens passif). «Commettre une erreur» mais non «commettre une illusion» (sens actif).

Par contre on peut dire « se faire des illusions » (pronominal dit passif).

Problème : l’illusion ne se distinguerait-elle pas de certaines erreurs en ce que la responsabilité du sujet y serait à chaque fois soit non engagée soit seulement partiellement engagée. Comment préciser cela, comment en rendre compte ?

Deuxième problème : On parle d’«illusions perceptives» et certains se refusent à admettre que l’on puisse dire, à proprement parler, «erreurs perceptives».




. Mais qui est donc ce « on » libérateur ? Platon veut sans doute montrer que l\'on ne peut se déprendre tout seul de l\'illusion, parce que celle-ci, par son pouvoir de séduction, trouve en ses propres victimes ses plus ardents défenseurs. CITATIONS: « Est illusion le leurre qui subsiste, même quand on sait que l\'objet supposé n\'existe pas. » Kant, Anthropologie du point de vue pragmatique, 1798. « L\'opinion d\'Aristote, d\'après laquelle la vermine serait engendrée par l\'ordure - opinion qui est encore celle du peuple ignorant - était une erreur (...), alors que c\'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes. La part de désir que comportait cette erreur est manifeste. » Freud, L\'Avenir d\'une illusion, 1927. « Les illusions diffèrent des erreurs en ce que le jugement y est implicite, au point que c\'est l\'apparence même des choses qui nous semble changée. » Alain, Éléments de philosophie, 1941.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Erreur et illusion Corrigé de 1311 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Erreur et illusion" a obtenu la note de : aucune note

Erreur et illusion

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit