LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Horney, Karen - psychologie & psychanalyse. Freud, Introduction à la psychanalyse (extrai ... >>


Partager

Esquirol, Des maladies mentales (extrait) Élève de Philippe Pinel, Esquirol a développé et affiné les théories de son maître.

Psychologie

Aperçu du corrigé : Esquirol, Des maladies mentales (extrait) Élève de Philippe Pinel, Esquirol a développé et affiné les théories de son maître.



Publié le : 19/5/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Esquirol, Des maladies mentales (extrait)
Élève de Philippe Pinel, Esquirol a développé et affiné les théories de son maître.
Zoom

Esquirol, Des maladies mentales (extrait)
Élève de Philippe Pinel, Esquirol a développé et affiné les théories de son maître. Allant plus loin dans le travail de classification des différents types d'aliénation mentale,
Esquirol est le premier à distinguer les hallucinations des illusions. Il apportera également sa contribution à l'étude du suicide, de l'épilepsie ou des conséquences
psychologiques de l'accouchement. Convaincu comme Pinel que les aliénés doivent être soignés dans des établissements spécifiques, il se trouve à l'origine de la loi sur
l'internement de 1838. Des maladies mentales, dont un extrait (« De la fureur «) est présenté ici, demeure son oeuvre majeure.

Des maladies mentales considérées sous les rapports médical, hygiénique et médico-légal par Étienne Esquirol
De la fureur.
La fureur est un emportement violent, causé par l'égarement de l'esprit ou du coeur : on appelle furieux, l'homme qui, transporté hors de lui par le délire ou par
quelque passion, s'exhale en propos, en menaces, en actions, et cherche à nuire aux autres et à lui-même.
La fureur exprime le plus haut degré d'exaltation des passions véhémentes. On aime ou l'on hait avec fureur. On appelle fureur un violent accès de colère. Le
fanatisme religieux, politique et l'enthousiasme se convertissent quelquefois en véritable fureur. Cet état extrême des passions, qui prive l'homme de la raison, qui le
porte aux déterminations les plus funestes, conduit assez souvent à l'aliénation mentale ; il cause des hémorrhagies, des convulsions, l'apoplexie, la mort.
Dans la fureur, la face est colorée, ou très pâle, toujours convulsive, l'oeil est en feu, le regard...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1315 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Esquirol, Des maladies mentales (extrait) Élève de Philippe Pinel, Esquirol a développé et affiné les théories de son maître." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit