NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme peut-il se contenter de travailler en ... Qui est autorisé à me dire tu dois >>


Partager

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État est-il l'ennemi de la liberté ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?
Zoom

La société organisée, dotée d'un gouvernement et d'organes administratifs, est-elle l'adversaire de la liberté, du mode d'être de celui qui agit indépendamment des contraintes externes, qui jouit des institutions de la cité, qui se détermine rationnellement ? L'État permet-il d'accéder à la rationalité ? Est-il, au contraire, lié à un mal qui affecterait le pouvoir politique ? Dans ce dernier cas, l'État est-il capable ou incapable d'incarner l'universel ? Dès lors, est-il possible d'accéder, en dehors de tout État, à une société réconciliée avec elle-même ? Autant de questions soulevées par l'intitulé. Le problème central est celui de savoir si l'État est lié à l'idée d'un mal affectant le pouvoir politique, de manière intrinsèque et quasi nécessaire.


  • A. L'État est l'ennemi de la liberté.

a) Défini comme ordre, système et autorité (Proudhon), l'État s'oppose à la liberté individuelle.
b) Lié au Droit sur lequel Il repose (Stirner), l'État est l'ennemi du dynamisme du moi, de la libre activité de l'« unique « (le Je Irréductible).
c) Lié à la religion, forme passagère de la société (Bakounlne), l'État est l'ennemi des masses et des esclaves, mais aussi des gouvernants, donc l'ennemi de toute liberté (Marx).

  • B. État et passage à la libre Raison : l'État n'est pas l'ennemi de la liberté.

S'il s'oppose à la libre activité de l'« unique «, l'État est, en réalité, moyen d'accès à une rationalité libre (Spinoza, Hegel), à une véritable autonomie.

  • C. État et passage à la moralité.

L'État fait accéder à l'objectivité de la loi, parce qu'il incarne la Raison : signifiant le passage à la moralité, il n'est pas l'ennemi de la liberté définie comme autonomie.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5276 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'État est-il l'ennemi de la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit