LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que pensez-vous de cette présentation de l'ép ... Commentez cette définition de «l'honnête homm ... >>


Partager

Êtes vous d'accord avec la façon dont Claude-Gilbert Dubois voit la condition humaine dans «l'ordre classique»: «L'ordre classique qui régnera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle exprime la volonté de définir et d'exclure. C'est projeter sur l'individu, la société et l'univers des cadres de pensée qui vont en déterminer la forme. Au départ, il y a l'individualisme : l'individualisme dont la première prise de conscience est une séparation entre le moi et les autres, d'où la double opposition : le moi/le monde, l'individu/la société. Partout seront établis des fermetures et des cloisonnements. Le monde intérieur de l'homme sera un univers clos : les idées d'infini, d'immense, d'innombrable seront rejetées parmi les qualifications du monde extérieur. La manière pascalienne de dramatiser la condition humaine consiste dans l'exploitation de ce mode de pensée : il s'agit de confronter les incompatibles, le fini et l'infini, la grandeur et la misère, le mortel et l'éternel, chacun des deux éléments étant fermement catégorisé, exclusif de l'autre, et mis brutalement face à son contraire par rapport auquel il se détermine de fait.» (Le Baroque, Larousse, 1973.)

Anthologie

Aperçu du corrigé : Êtes vous d'accord avec la façon dont Claude-Gilbert Dubois voit la condition humaine dans «l'ordre classique»: «L'ordre classique qui régnera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle exprime la volonté de définir et d'exclure. C'est projeter sur l'individu, la société et l'univers des cadres de pensée qui vont en déterminer la forme. Au départ, il y a l'individualisme : l'individualisme dont la première prise de conscience est une séparation entre le moi et les autres, d'où la double opposition : le moi/le monde, l'individu/la société. Partout seront établis des fermetures et des cloisonnements. Le monde intérieur de l'homme sera un univers clos : les idées d'infini, d'immense, d'innombrable seront rejetées parmi les qualifications du monde extérieur. La manière pascalienne de dramatiser la condition humaine consiste dans l'exploitation de ce mode de pensée : il s'agit de confronter les incompatibles, le fini et l'infini, la grandeur et la misère, le mortel et l'éternel, chacun des deux éléments étant fermement catégorisé, exclusif de l'autre, et mis brutalement face à son contraire par rapport auquel il se détermine de fait.» (Le Baroque, Larousse, 1973.)



Publié le : 2/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Êtes vous d'accord avec la façon dont Claude-Gilbert Dubois voit la condition humaine dans «l'ordre classique»: «L'ordre classique qui régnera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle exprime la volonté de définir et d'exclure. C'est projeter sur l'individu, la société et l'univers des cadres de pensée qui vont en déterminer la forme. Au départ, il y a l'individualisme : l'individualisme dont la première prise de conscience est une séparation entre le moi et les autres, d'où la double opposition : le moi/le monde, l'individu/la société. Partout seront établis des fermetures et des cloisonnements. Le monde intérieur de l'homme sera un univers clos : les idées d'infini, d'immense, d'innombrable seront rejetées parmi les qualifications du monde extérieur. La manière pascalienne de dramatiser la condition humaine consiste dans l'exploitation de ce mode de pensée : il s'agit de confronter les incompatibles, le fini et l'infini, la grandeur et la misère, le mortel et l'éternel, chacun des deux éléments étant fermement catégorisé, exclusif de l'autre, et mis brutalement face à son contraire par rapport auquel il se détermine de fait.» (Le Baroque, Larousse, 1973.)
Zoom

Êtes vous d'accord avec la façon dont Claude-Gilbert Dubois voit la condition humaine dans «l'ordre classique«: «L'ordre classique qui régnera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle exprime la volonté de définir et d'exclure. C'est projeter sur l'individu, la société et l'univers des cadres de pensée qui vont en déterminer la forme. Au départ, il y a l'individualisme : l'individualisme dont la première prise de conscience est une séparation entre le moi et les autres, d'où la double opposition : le moi/le monde, l'individu/la société. Partout seront établis des fermetures et des cloisonnements. Le monde intérieur de l'homme sera un univers clos : les idées d'infini, d'immense, d'innombrable seront rejetées parmi les qualifications du monde extérieur. La manière pascalienne de dramatiser la condition humaine consiste dans l'exploitation de ce mode de pensée : il s'agit de confronter les incompatibles, le fini et l'infini, la grandeur et la misère, le mortel et l'éternel, chacun des deux éléments étant fermement catégorisé, exclusif de l'autre, et mis brutalement face à son contraire par rapport auquel il se détermine de fait.« (Le Baroque, Larousse, 1973.)




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Êtes vous d'accord avec la façon dont Claude-Gilbert Dubois voit la condition humaine dans «l'ordre classique»: «L'ordre classique qui régnera jusqu'à la fin du XVIIIe siècle exprime la volonté de définir et d'exclure. C'est projeter sur l'individu, la société et l'univers des cadres de pensée qui vont en déterminer la forme. Au départ, il y a l'individualisme : l'individualisme dont la première prise de conscience est une séparation entre le moi et les autres, d'où la double opposition : le moi/le monde, l'individu/la société. Partout seront établis des fermetures et des cloisonnements. Le monde intérieur de l'homme sera un univers clos : les idées d'infini, d'immense, d'innombrable seront rejetées parmi les qualifications du monde extérieur. La manière pascalienne de dramatiser la condition humaine consiste dans l'exploitation de ce mode de pensée : il s'agit de confronter les incompatibles, le fini et l'infini, la grandeur et la misère, le mortel et l'éternel, chacun des deux éléments étant fermement catégorisé, exclusif de l'autre, et mis brutalement face à son contraire par rapport auquel il se détermine de fait.» (Le Baroque, Larousse, 1973.)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit