LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La morale est-elle rationnelle ? Quel est le fondement du devoir ? >>


Partager

Être libre, est-ce échapper à toute contrainte ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Être libre, est-ce échapper à toute contrainte ?



Publié le : 13/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Être libre, est-ce échapper à toute contrainte ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Être libre, est-ce échapper à toute contrainte ?




► Pour Spinoza, considérer « l'homme dans la nature comme un empire dans un empire » est une absurdité. Au lieu de croire que l'homme est immédiatement libre, il faut comprendre comment le libérer. Croire que l'homme a immédiatement un pouvoir absolu sur ses actions, qu'il est une exception dans la nature (où tout est soumis à des lois) parce qu'il aurait une volonté libre, c'est se condamner à le méconnaître et à le mépriser. Comprendre que l'homme est une partie de la nature comme une autre, c'est-à-dire que toutes ses actions, même celles qu'il croit volontaires, s'expliquent par des causes, c'est se donner les moyens de le conduire vers la liberté, vers la plus grande puissance possible de penser et d'action, vers l'épanouissement. Le programme de Spinoza est étonnamment moderne. Par son refus de la morale, il s'apparente à Nietzsche. Par son souci de donner à l'homme une maîtrise de lui-même qu'il n'a pas de prime abord, il s'apparente à Freud. Spinoza nous a appris à dissocier la morale de la recherche du bien individuel et collectif. Il est légitime que sa devise : « Ne pas rire, ne pas pleurer, ne pas louer, ne pas blâmer, mais comprendre » soit devenue si célèbre : elle sonne comme la première étape de notre libération. Ce qui apparaît comme une contrainte est parfois aussi la structure qui rend possible l'action.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 10148 mots (soit 14 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Être libre, est-ce échapper à toute contrainte ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit