NoCopy.net

Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-ce etre inconscient que de se livrer aux ... Est-ce faire le bien des hommes que d'assure ... >>


Partager

Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui ?



Publié le : 2/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui	?
Zoom

Au premier abord, se soumettre au jugement d'autrui semble contrarier sa liberté. En effet, se soumettre n'est-ce, de fait, abdiquer sa liberté ? Toutefois, cette première approche ne distingue pas une soumission passive d'une autre active et rationnelle. Cette distinction peut vous aider à problématiser le sujet dans la mesure où la soumission au jugement d'autrui est un acte de liberté seulement s'il est motivé par une décision rationnelle et libre. Si l'autre a raison et que c'est moi qui me trompe, admettre son erreur et se soumettre au jugement valide est un acte libre. Mais il s'agit de penser avec l'autre et non se laisser penser par lui. Dans ce cas, c'est moins à l'autre que je me soumets, qu'à la vérité. Le dialogue semble donc ici l'horizon commun de la vérité.



. Cela signifie que, derrière cette porte, un spectacle se propose comme « à voir », une conversation comme « à entendre ». La porte, la serrure sont à la fois des instruments et des obstacles : ils se présentent comme « à manier avec précaution » ; la serrure se donne comme « à regarder de près et un peu de côté », etc. Dès lors « je fais ce que j'ai à faire » ; aucune vue transcendante ne vient conférer à mes actions un caractère de donné sur quoi puisse s'exercer un jugement : ma conscience colle à mes actes, elle est mes actes ; ils sont seulement commandés par les fins à atteindre et par les instruments à employer. Mon attitude, par exemple, n'a aucun « dehors », elle est pure mise en rapport de l'instrument (trou de la serrure) avec la fin à atteindre (spectacle à voir), pure manière de me perdre dans le monde, de me faire boire par les choses comme l'encre par un buvard [...].             Or voici que j'ai entendu des pas dans le corridor : on me regarde. Qu'est-ce que cela veut dire ? C'est que je suis soudain atteint dans mon être et que des modifications essentielles apparaissent dans mes structures [...].


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui	? Corrigé de 3640 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Est-ce etre libre que de se soumettre au jugement d'autrui ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit