NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'un être vivant ? L'ORGANISATION DU TERRITOIRE DES ETATS-UNIS >>


Partager

L'étude de la puissance américaine en Histoire et en Géographie

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'étude de la puissance américaine en Histoire et en Géographie



Format: Document en format HTML protégé

L'étude de la puissance américaine en Histoire et en Géographie
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'étude de la puissance américaine en Histoire et en Géographie




L'étude de la puissance américaine s'intègre dans une seconde partie du programme dont l'objectif est de présenter les grandes aires de puissance de la planète.   « La superpuissance des E.U est décrite dans ses différents aspects (économique, financier, culturel, diplomatique et militaire). On prend en compte l'inscription de cette puissance dans l'espace mondial. On étudie l'organisation du territoire des E.U. » (programme officiel). Etats-Unis : « Grande puissance » jusqu'en 1945, l'un des deux « Super Grands » de l'ordre bipolaire de guerre froide, superpuissance donnée déclinante dans les années 80, … « puissance hégémonique » depuis les années 90 ? Le qualificatif de superpuissance, désormais classique, est parfois remplacé jusque dans les manuels de géo par celui d'hyperpuissance. Inflation de superlatifs… Derrière ces termes se profilent et se discutent les notions d'hégémonie, d'impérialisme ou de leadership.   Ce qui est sûr, c'est que les capacités exceptionnelles du pays dans quelques secteurs clés (économie, défense, finance, recherche) lui permettent de définir un bon nombre de règles du jeu international ou, en tout cas, de ne pas se les faire imposer. Raymond Aron, dans La République impériale, définissait déjà la puissance américaine comme « la capacité à imposer sa volonté aux autres ». Il en résulte que le multilatéralisme n'est pour les Etats-Unis qu'un choix optionnel, dans le rapport entretenu avec le Monde. L'engagement multilatéral a ses avantages : partage des risques, stabilité des règles, prévisibilité des conduites, légitimité. Mais il représente des contraintes : limitations de souveraineté, atteintes à certains intérêts sectoriels, lenteur des décisions. Tous les Etats se livrent à un calcul de cette sorte, mais les Etats-Unis, plus que d'autres, ont les moyens d'explorer des solutions alternatives : bilatérales voire unilatérales.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4380 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'étude de la puissance américaine en Histoire et en Géographie" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit