Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Etude du tableau de Claude MONET: La cathédra ... Etude du tableau de Pablo PICASSO: Portrait d ... >>


Partager

Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri



Format: Document en format HTML protégé

Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri
Zoom

Edvard Munch (Løten, Norvège, 1863 - Ekely, Norvège, 1944). Peintre et graveur norvégien. L'enfance d'Edvard Munch est marquée par de tragiques événements familiaux, comme la mort de sa mère et de sa soeur, qui laissent une marque négative sur sa conception de l'existence. C'est aussi pour ces raisons psychologiques que Munch partage les intérêts et les recherches du milieu littéraire norvégien dominé par les figures des dramaturges Ibsen et Strinberg. L'artiste devient ainsi une personnalité de premier plan dans le climat symboliste européen, qui utilise la folie comme laboratoire expérimental et qui écrit "avec le sang fumant de l'homme". Sa formation artistique se fait à l'Ecole royale de dessin d'Oslo et en même temps au contact du peintre naturaliste Fritz Thaulow, aux idéaux progressistes et humanitaires, et de l'écrivain anarchiste Hans Jaeger. Il élargit ses horizons culturels par de fréquents voyages à Paris et à Berlin, qui alterneront pendant toute sa vie avec de longs séjours en Norvège. Après avoir dépassé le naturalisme de ses premières toiles grâce aux exemples français, en particulier les grandes taches de couleurs aux effets allusifs de Paul Gauguin, Munch se distingue de ce dernier par une tension existentielle particulière (cf. Le cri, 1893, Oslo, Nasjonalgall. ; Puberté, 1895, Oslo, Nasjonalgal.). La ligne ondulée, fluctuante, de sa peinture, est la ligne de l'art nouveau, mais Munch lui attribue une intensité et une force expressive qui le situent comme l'un des principaux précurseurs de l'expressionnisme, avec Vincent van Gogh.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri Corrigé de 935 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri" a obtenu la note de : aucune note

Etude du tableau de Edvard MUNCH: Le Cri

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit