NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les personnes âgées sont-elles devenues des o ... Les mères sont-elles plus lucides devant la m ... >>


Partager

L'excès et la bombance, le gaspillage et la destruction entrent de droit dans l'essence de la fête, affirme Roger Caillois. Qu'en pensez-vous ?

Littérature

Aperçu du corrigé : L'excès et la bombance, le gaspillage et la destruction entrent de droit dans l'essence de la fête, affirme Roger Caillois. Qu'en pensez-vous ?



document rémunéré

Document transmis par : Julie15390


Format: Document en format HTML protégé

L'excès et la bombance, le gaspillage et la destruction entrent de droit dans l'essence de la fête, affirme Roger Caillois. Qu'en pensez-vous ?
Zoom

Rupture avec la monotonie du quotidien, la fête présente les mêmes signes extérieurs dans toutes les civilisations : assistance nombreuse, bruit, agitation, primauté des impulsions. Nos fêtes d'aujourd'hui, pour moroses qu'elles soient, gardent le souvenir des anciens déchaînements collectifs : elles impliquent encore l'excès de mouvement, de nourriture et de boisson, jusqu'à l'épuisement.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 476 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'excès et la bombance, le gaspillage et la destruction entrent de droit dans l'essence de la fête, affirme Roger Caillois. Qu'en pensez-vous ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit