LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La génisse la chèvre et la brebis en société ... Dissertation Michel Butor >>


Partager

Existe-t-il des violences légitimes ?

Echange

Aperçu du corrigé : Existe-t-il des violences légitimes ?



Document transmis par : Virgile


Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

Existe-t-il des violences légitimes ?
Zoom

&laquo;S'il &eacute;tait aussi facile de commander aux esprits qu'aux langues, aucun gouvernement ne se trouverait jamais en p&eacute;ril et aucune autorit&eacute; n'aurait besoin de s'exercer par des moyens violents.&raquo; d&rsquo;apr&egrave;s Spinoza. La violence (du latin violentia) signifie d&rsquo;apr&egrave;s la d&eacute;finition exacte du dictionnaire Larousse une extr&ecirc;me v&eacute;h&eacute;mence, une grande agressivit&eacute;, une grande brutalit&eacute; dans les propos ou le comportement face &agrave; autrui g&eacute;n&eacute;ralement. Le terme &laquo;l&eacute;gitime&raquo; quant &agrave; lui d&eacute;signe le caract&egrave;re de ce qui est reconnu conforme aux droits, &agrave; l&rsquo;&eacute;quit&eacute;, elle m&ecirc;me d&eacute;finie par la raison et le bon sens. A premier abord on pourrait donc dire qu&rsquo;une violence ne peut &ecirc;tre l&eacute;gitime puisqu&rsquo;elle est une entrave &agrave; l&rsquo;Homme et au bon sens de l&rsquo;existence. Pourtant certaines violences, connues de tous, on pourtant servies &agrave; b&acirc;tir le monde que nous connaissons aujourd&rsquo;hui, et par encha&icirc;nement logique les lois qui en d&eacute;coulent. Il est &eacute;vident que nous avons tous notre propre notion de l&eacute;gitimit&eacute; gr&acirc;ce &agrave; notre raison.&nbsp; Alors nous nous posons la question suivante : Une violence peut elle &ecirc;tre qualifi&eacute;e de l&eacute;gitime ? Dans un premier temps nous &eacute;tudierons les formes de violence qui paraissent l&eacute;gitimes, puis l&rsquo;ill&eacute;gitimit&eacute; que l&rsquo;on attribue habituellement au ph&eacute;nom&egrave;ne de violence et enfin le r&ocirc;le&nbsp; de la violence dans la mise en place de la soci&eacute;t&eacute;.

&nbsp;

&nbsp;

Tout d&rsquo;abord, et de par sa condition humaine, l&rsquo;Homme peut &ecirc;tre compar&eacute; &agrave; l&rsquo;Animal. Depuis l&rsquo;&acirc;ge pr&eacute;historique, ce que l&rsquo;on appelle commun&eacute;ment &laquo;la loi du plus fort&raquo; ou &laquo;loi de la jungle&raquo;, c'est-&agrave;-dire le fait qu&rsquo;un &ecirc;tre sup&eacute;rieur domine un autre pour sa survie, est appliqu&eacute;e. A l&rsquo;image d&rsquo;une meute de loups, il existe des combats pour &eacute;lire par la force un chef, un dominant, ou encore un reproducteur pour l&rsquo;esp&egrave;ce. L&rsquo;animal comme l&rsquo;humain est oblig&eacute; de chasser, de tuer pour vivre. Encore aujourd&rsquo;hui, on parle de carnivore, &ecirc;tre qui ne peut survivre en mangeant un v&eacute;g&eacute;tal, qui est donc obliger de manger un &ecirc;tre vivant comme le prouve le sch&eacute;ma obligatoire que nous connaissons tous : le lion mange la gazelle, en effet un lion ne survit pas en mangeant des plantes. Pour l&rsquo;humain il est en de m&ecirc;me. M&ecirc;me omnivore, si rien ne nous oblige &agrave; manger de la viande pour vivre,&nbsp; par habitude, peut &ecirc;tre m&ecirc;me par tradition, nous en mangeons. C&rsquo;est ce que l&rsquo;on peut appeler l&rsquo;instinct de survie. Il nous faut ceci pour vivre et donc ceci est l&eacute;gitime.&nbsp;

Dans la m&ecirc;me optique, nous pouvons citer la notion de l&eacute;gitime d&eacute;fense qui est paradoxalement une attaque. Il est fortement possible et raisonnable d&rsquo;avoir un r&eacute;flexe de fuite ou de d&eacute;fense sauf si notre cerveau n&rsquo;a pas interpr&eacute;t&eacute; la potentielle agression comme &eacute;tant une atteinte &agrave; sa survie ou &agrave; sa libert&eacute;. Ainsi, l&rsquo;humain est apte &agrave; contre-attaquer si sa survie est mise en danger. Cette l&eacute;gitime d&eacute;fense est m&ecirc;me l&eacute;gale d&rsquo;apr&egrave;s des lois &eacute;tablies par l&rsquo;Homme. En France par exemple, l&rsquo;article 416 du Code p&eacute;nal autorise cet acte en cas d&rsquo;agression imminente, grave soit sur le plan physique ou psychique. En fonction de la gravit&eacute; de la potentielle agression, nous sommes autoris&eacute; &agrave; r&eacute;pondre violemment. Ainsi, lors d&rsquo;une manifestation, si un policier agresse un manifestant, il para&icirc;tra l&eacute;gitime que celui-ci se d&eacute;fende sans aller jusqu&rsquo;&agrave; tuer le policier. Mais parfois, et m&ecirc;me le plus souvent, la violence n&rsquo;est pas pour la survie ou &agrave; la l&eacute;gitime d&eacute;fense, elle est li&eacute;e &agrave; l&rsquo;expression que l&rsquo;on veut partager. Elle reste un moyen de communiquer, que ce soit physiquement ou verbalement, d&rsquo;affirmer son identit&eacute; et s&rsquo;inscrit donc dans la raison.&nbsp;

En effet, la l&eacute;gitimit&eacute;, comme on la d&eacute;finit aujourd'hui, implique la raison de chacun. Si un individu trouve l&eacute;gitime de tuer telle ou telle personne, c&rsquo;est son jugement personnel qui est en jeu. C&rsquo;est ainsi que l&rsquo;on verra na&icirc;tre, au cours de l&rsquo;Histoire, des meurtres et m&ecirc;me des g&eacute;nocides pour &eacute;liminer des hommes et des femmes qui ne correspondent &agrave; certains id&eacute;aux ou crit&egrave;res physiques. Hitler a ordonn&eacute; le g&eacute;nocide le plus marquant de l&rsquo;Histoire de l&rsquo;humanit&eacute; en ordonnant la mort des juifs, des homosexuels, et de tous ceux qu&rsquo;il qualifiait de &laquo;race impure&raquo;. Selon lui, cette violence &eacute;tait donc l&eacute;gitime. Certains meurtriers vont en effet, d...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Existe-t-il des violences légitimes ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit