Qu'est-ce qu'expliquer ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'etre tolérant ? Qu'est-ce qui distingue l'oeuvre d'art d'un ... >>


Partager

Qu'est-ce qu'expliquer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'expliquer ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qu'est-ce qu'expliquer 	?
Zoom

Loin de fournir une définition de l’explication, qui serait aussi une explication et ainsi à l’infini, il faudrait s’interroger sur son statut et aux domaines auxquelles elle s’applique. Expliquer, c’est donner les causes, rester aux plans des phénomènes et en rendre raison. Aussi, pour les mêmes phénomènes, il a existé plusieurs explications successives et parfois concurrentes. Mais, cela évite encore le problème plus fondamental, qui est ce sur quoi porte l’explication, sur les causes. Mais connaissons-nous les causes ? Avons-nous une idée du moteur de toutes choses ? N’est-ce pas faire preuve de prétention de connaître les causes dernières des choses ? Aussi, la science ne devrait se contenter que de décrire les choses et non de les expliquer. Il faudrait délimiter les domaines de la connaissance.



), des formes facteurs d'unité et d'activité (formes substantielles). À l'époque suivante, on a vu, dans ces substances, formes et actions, autant d'abstractions réalisées, d'ailleurs peu sûres : les énoncés sur ces entités sont invérifiables et n'ouvrent la voie à aucune activité pratique. Descartes admet encore deux substances qui se diversifient entre les phénomènes individuels. Dans le cadre du paradigme cartésien (l'explication par figure et mouvement), on ne peut pas comprendre comment la modification de l'état d'un corps a pour effet la modification d'un autre corps. Leibniz et Malebranche montrent que les relations importent plus que les substances. À l'action d'une substance qui se transporte dans une autre, et qui est inintelligible, Leibniz substitue une harmonie, c'est-à-dire une loi de correspondance entre les modifications d'individus (les monades), tous reliés entre eux. Les rationalistes classiques ne pouvaient être que très sélectifs en matière d'admission de causes, puisqu'ils exigeaient qu'elles fussent en même temps des raisons : « causa sive ratio », l'expression se trouve dans Spinoza et dans Leibniz, peut-être déjà dans Descartes (Newton lui-même emploie les termes cause ou raison pour désigner la recherche d'une explication). Les analyses psychologiques de Hume vont dans le même sens que l'épuration effectuée par l'école cartésienne ; elles suppriment la causalité transitive et ne conservent que des successions ou des concomitances constantes. Tous préparaient, à leur insu, le positivisme de l'époque suivante, qui élimine tout bonnement les causes. La réussite de la physique newtonienne contribue à faire délaisser la recherche des causes agissantes pour celles des relations quantitatives entre les phénomènes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Qu'est-ce qu'expliquer 	? Corrigé de 1150 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qu'est-ce qu'expliquer ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Qu'est-ce qu'expliquer ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit