LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quels sont les pouvoirs du théâtre ? Sujet : « Le théâtre n'est pas le pays du rée ... >>


Partager

Expliquez et discutez ces réflexions sur la tragédie française de Giraudoux : « Qu'est-ce que la tragédie ? C'est l'affirmation d'un lien horrible entre l'humanité et un destin plus grand que le destin humain… Qu'est-ce que la France ? C'est l'affirmation d'une vérité humaine et qui ne comporte aucune adhérence avec les sur-vérités et les super-mensonges. Qu'est-ce que le héros tragique ? C'est un être particulièrement résigné à la cohabitation avec toutes les formes et tous les monstres de la fatalité. Qu'est-ce que le français ? C'est un être peu accueillant pour l'étranger et dont la langue et le vocabulaire, par leur netteté et leur clarté, déclinent toute traduction de l'inhumain. »

Echange

Aperçu du corrigé : Expliquez et discutez ces réflexions sur la tragédie française de Giraudoux : « Qu'est-ce que la tragédie ? C'est l'affirmation d'un lien horrible entre l'humanité et un destin plus grand que le destin humain… Qu'est-ce que la France ? C'est l'affirmation d'une vérité humaine et qui ne comporte aucune adhérence avec les sur-vérités et les super-mensonges. Qu'est-ce que le héros tragique ? C'est un être particulièrement résigné à la cohabitation avec toutes les formes et tous les monstres de la fatalité. Qu'est-ce que le français ? C'est un être peu accueillant pour l'étranger et dont la langue et le vocabulaire, par leur netteté et leur clarté, déclinent toute traduction de l'inhumain. »



Document transmis par : Lola19968


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Expliquez et discutez ces réflexions sur la tragédie française de Giraudoux :

      « Qu'est-ce que la tragédie ? C'est l'affirmation d'un lien horrible entre l'humanité et un destin plus grand que le destin humain…

      Qu'est-ce que la France ? C'est l'affirmation d'une vérité humaine et qui ne comporte aucune adhérence avec les sur-vérités et les super-mensonges.

      Qu'est-ce que le héros tragique ? C'est un être particulièrement résigné à la cohabitation avec toutes les formes et tous les monstres de la fatalité.

      Qu'est-ce que le français ? C'est un être peu accueillant pour l'étranger et dont la langue et le vocabulaire, par leur netteté et leur clarté, déclinent toute traduction de l'inhumain. »
Zoom

 

Forme : jeu de questions/réponses avec éléments étonnants sur la tragédie française.

 

Dans les années 30 Giraudoux, avec Cocteau, remet à l’honneur les mythes anciens. Sorte de néo-classicisme.

Tragédie : « lien horrible, destin plus grand, héros résigné, monstres de la fatalité, super-mensonges, sur-vérités «

France et esprit français : « vérité humaine, aucune adhérence, netteté, clarté, peu accueillant, déclinent toute traduction de l’inhumain «.

On a donc deux pôles lexicaux. Quel est le rapport qui régit ces deux pôles ?

Rapport d’opposition entre tragédie, héros tragique et esprit français.

Pour Giraudoux la tragédie implique l’idée d’un affrontement entre la réalité immanente de l’homme et ce qui le dépasse : la transcendance. Le héros tragique est un être résigné à cette présence qui le dépasse et qui lui est co-présente (présence à laquelle il est attaché). Idée de soumission, écrasement, servitude. « Lien horrible « implique l’idée de souffrance, de terreur, d’angoisse, qui sont des notions clefs de la tragédie. Les « sur-vérités « sont les valeurs transcendantes, supérieures, invisibles qui échappent à l’homme et le contraignent. Les « super-mensonges « sont aussi des valeurs transcendantes mais qui ne sont pas forcément réelles (cf. créatures fantasmatiques).

Résumé et explication : la tragédie repose sur un affrontement douloureux, cruel, entre un être et un destin, une force aliénante qui contraint le personnage à une soumission, le plus souvent servile. Le héros se définit dès lors comme la victime d’un ordre inhumain supérieur, d’une fatalité obsédante. L’esprit français s’opposerait à un tel genre parce que le français ou la France privilégie l’homme, la vérité humaine, et la littérature qui représente le mieux l’esprit français est la littérature moraliste du XVIe siècle. Littérature qui cherche à montrer « rien que l’homme mais tout l’homme « comme le dit Montaigne. L’esprit français est réticent au surnaturel, à tout ce qui s’éloigne de l’homme, de l’esprit français. Le français se caractérise par la netteté, la retenue, la mesure, la clarté. Incompatibilité en apparence entre un genre et un pays. Or la tragédie est un genre très pratiqué en France.

Spécificités de la tragédie française : comment les écrivains résorbent cette contradiction entre un esprit et un genre ? Naissance d’une tradition qui fera la part belle à l’homme, qui réduira le surhumain et le surnaturel, qui soignera la retenue, la clarté.

Eléments qu’on pourrait apporter pour contester la citation : la définition correspond à l’esprit classique mais qu’en est-il par exemple de la France baroque ? Est-ce que toute tragédie française éradique le surnaturel ? Le héros tragique n’est pas forcément résigné (cf. Polyeucte). Idée de la fatalité comme quelque chose de transcendant : il existe une fatalité plus intériorisée. Une telle définition de la tragédie française est réductrice, elle se fonde sur une conception trop classique du genre et de la France qui laisse de côté les élans outranciers des baroques et des modernes. D’autre part la souffrance du héros pourrait aussi procéder de la fatalité intérieure qui remet en cause une fatalité qui relève de l’ordre de l’inhumain.

 

I°/ Définition de la tragédie selon Giraudoux.

II°/ Spécificité de la tragédie française.

III°/ Complexité du genre (limites de la citation).

 

I. Définition de la tragédie et du héros tragique.

 

A/ Un lien horrible entre l’homme et ce qui le dépasse.

L’esprit tragique est hanté par des forces invisibles qui orientent le cours de l’action et les actes des personnages. Le héros tragique est habité par une puissance qui le dirige et le contraint. Deux ordres se côtoient : l’ordre humain, terrestre, marqué par la faiblesse et l’ordre divin qui régente tout « le ciel, tout l’univers est plein de mes aïeux « (Phèdre, Racine). Cette transcendance prend le plus souvent le visage de la fatalité toujours hostile au héros. Le héros tragique apparaît toujours comme un personnage maudit, marqué par la haine injustifiée des dieux ou bien il subit la malédiction attachée à sa famille qui se répand de génération en génération. Chez ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Expliquez et discutez ces réflexions sur la tragédie française de Giraudoux : « Qu'est-ce que la tragédie ? C'est l'affirmation d'un lien horrible entre l'humanité et un destin plus grand que le destin humain… Qu'est-ce que la France ? C'est l'affirmation d'une vérité humaine et qui ne comporte aucune adhérence avec les sur-vérités et les super-mensonges. Qu'est-ce que le héros tragique ? C'est un être particulièrement résigné à la cohabitation avec toutes les formes et tous les monstres de la fatalité. Qu'est-ce que le français ? C'est un être peu accueillant pour l'étranger et dont la langue et le vocabulaire, par leur netteté et leur clarté, déclinent toute traduction de l'inhumain. »" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit