NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA CRISE AGRICOLE AUX ÉTATS-UNIS DANS L'ENTRE ... Rapport du Général Ludendorff, devant l'État- ... >>


Partager

Extrait d'un discours prononcé le 24 janvier 1937 par V. Basch, président de la Ligue des Droits de l'Homme.

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Extrait d'un discours prononcé le 24 janvier 1937 par V. Basch, président de la Ligue des Droits de l'Homme.



document rémunéré

Document transmis par : Thomas46683


Publié le : 3/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Extrait d'un discours prononcé le 24 janvier 1937 par V. Basch, président de la Ligue des Droits de l'Homme.
Zoom

« Le Rassemblement populaire n'est pas autre chose que l'union naturelle, élémentaire, due à un irrésistible réflexe de toutes les forces de gauche, dressées contre l'assaut d'un fascisme non plus camouflé, mais ouvertement, cyniquement avoué.
C'est, en réalité, non en juin 35, mais en février 34, que s'est constitué le Rassemblement populaire comme riposte au 6 février.

Il est organisé avec la résolution de ne pas se dissoudre avant que ses mots d'ordre soient réalisés. Il a rédigé un programme sur lequel pût se constituer une majorité et un gouvernement stables. C'est ce programme qui a triomphé aux élections et qui a permis la constitution du gouvernement à la tête duquel est un homme dont ses adversaires, eux-mêmes, reconnaissent la haute, la lumineuse, la pénétrante intelligence toute fleurie d'humanisme et l'extraordinaire subtilité dialectique, et dont nous, ses amis, nous savons le désintéressement et la noblesse d'âme.

La victoire remportée, le Rassemblement populaire a continué l'œuvre de conciliation et de collaboration des partis et des grandes associations professionnelles et philosophiques qui a été et reste sa tâche propre. Il ne fut pas toujours aisé de maintenir cette collaboration. Il n'y a pas si longtemps que nos adversaires ont pu espérer que notre bloc allait s'effriter, nos troupes se débander, que la cascade des Cabinets allait recommencer, et que la transformation sociale, courageusement entreprise par le ministère de Rassemblement populaire, allait être suspendue.

Mais une fois de plus, l'espoir de la réaction a été déçu. Si, sur tel point de sa politique extérieure, quelques-uns d'entre nous n'étaient pas d'accord avec le gouvernement, non quant au but poursuivi, mais quant aux moyens employés par lui, tous les partis et tous les groupements adhérant au Rassemblement lui conservaient leur fidèle attachement.

Aujourd'hui, même sur ce point délicat, la pleine harmonie est faite ; j'ai reçu la mission de proclamer, au nom du Rassemblement populaire unanime, que jamais le bloc qu'il forme n'a été plus solide et plus cohérent, qu'il est résolu à rester uni à travers tous les remous de la vie nationale et internationale et à travailler avec le gouvernement Léon Blum à la réalisation de la paix, pour marquer publiquement et solennellement notre accord. «

Cité dans C. Sahuc : La fête de la réélection d'A. Février, Lyon, s.d.


Le candidat rédigera un commentaire du document ci-dessus soit en le composant librement, soit en s'aidant des indications suivantes :
 
 1° Expliquez toutes les allusions faites ici aux étapes de la formation du Front populaire et à sa composition.
 
 2° A partir des éléments contenus dans le texte, reconstituez les grandes lignes de ce « programme qui a triomphé aux élections «.
 
 3° Quel est ce point de désaccord en politique extérieure évoqué au début du quatrième paragraphe ? Est-ce la seule difficulté que rencontre alors le gouvernement de Front populaire ?
 
 4° L'optimisme de V. Basch vous paraît-il justifié ?



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2468 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Extrait d'un discours prononcé le 24 janvier 1937 par V. Basch, président de la Ligue des Droits de l'Homme." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit