NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vacances. Frédéric Gaussen, Le Monde de l'Edu ... D'après Casamayor, La Tolérance, Gallimard >>


Partager

Extrait de Réponses à la violence - Rapport du comité présidé par Alain Peyrefitte

Littérature

Aperçu du corrigé : Extrait de Réponses à la violence - Rapport du comité présidé par Alain Peyrefitte



document rémunéré

Document transmis par : Cyril48794


Publié le : 24/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Extrait de Réponses à la violence - Rapport du comité présidé par Alain Peyrefitte
Zoom

Qui ne se souvient de ce mot de Victor Hugo, porteur de toute la générosité du XIXe siècle : «Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons.« La déconvenue a été sévère. Pourtant, il ne viendrait à personne l'idée de regretter, ni de mettre en cause l'option fondamentale prise alors. La généralisation et la prolongation de la scolarité sont facteurs de progrès pour la collectivité, et garantie de justice entre les hommes.
 
 Mais il nous faut aller au fon&des choses. Les études effectuées à la demande du Comité ont montré que si, pour beaucoup d'enfants, la prolongation de la scolarité à 16 ans a été un élément bénéfique, pour d'autres, elle s'est accompagnée, au contraire, d'une sorte de désocialisation.
 
 Celle-ci est sensible dans les zones à forte densité et, principalement, dans les grandes agglomérations. Ses formes sont la passivité, l'absentéisme, le vandalisme, parfois les conduites d'auto-destruction.
 
 Comment expliquer ce phénomène qui n'est, heureusement, pas général? Il semble tout d'abord que, pour certains élèves qui déjà avaient peine à suivre les cours, ce maintien dans le système scolaire soit ressenti plus comme une punition que comme l'occasion d'une promotion. Il s'agit d'une sorte de garderie imposée à des adolescents au moment où ils pourraient commencer à exercer leur indépendance, par des choix personnels. Cette garderie leur interdit toute indépendance pécuniaire, alors même qu'ils disposent de nombreux loisirs (209 jours par an).
 
 L'adolescent qui accuse un retard scolaire est l'objet d'une ségrégation, connue par les enseignants, sous le nom tristement évocateur de «classes dépotoirs« et, par l'administration, sous d'autres vocables euphémiques* «classes pratiques«, «aménagées«, «à programme allégé«. Les enseignants sont affectés aux classes «nobles« selon leurs diplômes et leur notation. Il s'institue ainsi comme une contre-hiérarchie, où le travail le plus délicat, et qui devrait requérir les qualités pédagogiques les plus affirmées, est confié aux maîtres qui ne s'en voient pas offrir d'autres.
 
 Comment s'étonner qu'un tel adolescent, maintenu contre son gré dans un système dont il ne voit pas le sens, mal encadré, privé des moyens matériels de sa liberté, en un mot, rejeté, cherche à s'affirmer par l'indiscipline, bientôt la violence solitaire, ou, plus souvent, collective ?
 
 Extrait de Réponses à la violence - Rapport du comité présidé par Alain Peyrefitte, pp. 124-125.
 
 * Expressions destinées à atténuer la dureté de l'idée.
 
 QUESTIONS
 
 1) Résumez ce texte, en une dizaine de lignes.
 
 2) Expliquez :
 
 — "déconvenue";
 
 — "conduites d'auto-destruction" ;
 
 — "ségrégation".
 
 3) L'analyse présentée dans ce texte vous paraît-elle exacte? Quels remèdes proposeriez-vous à la situation évoquée?
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1563 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Extrait de Réponses à la violence - Rapport du comité présidé par Alain Peyrefitte" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit