FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'amitié est-elle une passion comme les autr ... l'amitié et la question de l'amour désintére ... >>


Partager

FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.



Publié le : 20/10/2005 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.
Zoom

 

FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.  

A.—  [Désigne la réunion d\'éléments identiques longs et dont l\'assemblage forme un cylindre] 

1. [Sans valeur de symbole

a) Assemblage de bois, de branchages longs et fins liés ensemble dans le sens de la longueur. Faisceau de branches, de joncs. (Quasi-)synonyme : fagot. Quelques hommes (...) revinrent bientôt avec un faisceau de branches liées en litière (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Les Idées du colonel, 1884, page 250) : 

Ø 1.... je monte dans le flanc du plateau pour aller chercher le faisceau de tine. Vous savez ce que c\'est? C\'est un fagot de tiges d\'asperges sauvages qu\'on met dans la cuve, devant la bonde, pour que le marc ne bouche pas le robinet.

JEAN GIONO, Un de Baumugnes,  1929, page 109. 

—  Par métaphore. Nous formons à nous trois un faisceau que nul ne brisera (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance,  1853, page 123 ). Les branches de la famille (...) restent groupées en un seul faisceau (NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique,  1864, page 134 ). 

b) Par analogie.  Regroupement d\'un grand nombre d\'éléments identiques (généralement de forme allongée). Tu vas recevoir en un seul paquet un petit faisceau de lettres (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Correspondance,  1818-69, page 46 ). Je voudrais (...) te parler (...) du Château-Gaillard, immense faisceau de tours ruinées qui domine quatre méandres de la Seine (VICTOR HUGO, La France et la Belgique,  1885, page 33 ). Les buissons et les faisceaux d\'arbres (...), l\'hiver, ressemblaient à des fagots levés sur le ciel de pluie (ANNA DE NOAILLES, La Nouvelle espérance, 1903, page 174) : 

Ø 2. Les architectes romans observèrent qu\'en donnant à un pilier massif la forme d\'un faisceau de colonnes ou d\'une botte d\'asperges (...) le pilier semblerait moins gros et plus léger.

HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Mémoires d\'un touriste, tome 2, 1838, page 336. 

—  En faisceau(x). Il [Gilbert] avait fait onze croix (...) il était entré dans l\'église, (...) tenant ses croisettes bénites par le curé, attachées en faisceau (RENÉ BAZIN, Le Blé qui lève, 1907, page 54 ). Les éléments de combustible sont faits de pastilles d\'oxyde d\'uranium enrichi (...) logées dans d\'étroits cylindres de zirconium groupés en faisceaux (BERTRAND GOLDSCHMIDT, L\'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques,  1962, page 211 ). 

·    En particulier. Colonne à/en faisceaux. Colonne (des édifices gothiques), formée par la réunion de plusieurs colonnes ou colonnettes. Cette église des capucins (...) aux voûtes de la cathédrale soutenues par de si élégantes colonnes à faisceaux (PAUL BOURGET, Le Disciple,  1889, page 69 ). 

2. Au pluriel.  [En tant que symbole de puissance, emblème d\'un parti] 

a) ANTIQUITÉ ROMAINE.  Ensemble de verges (d\'orme ou de bouleau) disposées autour du manche d\'une hache et liées par des courroies ou des lanières de cuir. Les faisceaux étoient la marque de la puissance des magistrats (Dictionnaire de l\'Académie française.  1798). Il [Sylla] mourut tout-puissant, et ses funérailles furent encore un triomphe. (...) Devant le corps, marchaient vingt-quatre licteurs avec les faisceaux (JULES MICHELET, Histoire romaine, tome 2, 1831, page 187 ). Ils [les licteurs] plantèrent contre la porte leurs douze faisceaux, des baguettes reliées par une courroie avec une hache dans le milieu (GUSTAVE FLAUBERT, Hérodias,  1877, page 118 ). Ils se rendirent au pied du tribunal où siégeait le proconsul entouré de faisceaux (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Clio,  1900, page 60 ). 

·    Prendre les faisceaux. \" Être élevé à la dignité consulaire \" (Dictionnaire de l\'Académie Française). 

·    Déposer, rendre les faisceaux. \" Se démettre de l\'autorité consulaire \" (Dictionnaire de l\'Académie Française). 

—   [En signe de déférence ou de deuil]  Abaisser, renverser les faisceaux. Venait (...) une litière ensanglantée, entourée de licteurs tenant leurs faisceaux renversés (PROSPER MÉRIMÉE, Essai sur la guerre sociale,  1841, page 97 ). Le respect qu\'on portait aux vestales prouve l\'importance de leur sacerdoce. Si un consul en rencontrait une sur son passage, il faisait abaisser ses faisceaux devant elle (NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique,  1864, page 183 ). 

—   [Par référence aux coutumes romaines selon lesquelles le condamné à mort avait la tête tranchée par la hache après avoir été fouetté]  On ne fouette plus le samedi; et il faut des crimes atroces pour que la hache se détache des faisceaux (ÉMILE-AUGUSTE CHARTIER, DIT ALAIN, Propos,  1921, page 312 ). 

b) Par métonymie.  Représentation du faisceau romain. 

α ) Motif décoratif de la Révolution et du Consulat. Il fallait juger, juger sans repos ni trève. Assis contre les murailles tapissées de faisceaux et de bonnets rouges (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Les Dieux ont soif,  1912, page 195 ). 

β ) Emblème du parti fasciste italien. L\'insigne [du mouvement italien de Mussolini] fut les faisceaux (du latin fascio, faisceau des licteurs dans la Rome antique) (LEXIQUE DE LA PSYCHOLOGIE  (ARLETTE MUCCHIELLI, ROGER MUCCHIELLI)  1969). 

—  Par métonymie.  Les groupes para-militaires organisés par Mussolini. Avec des anciens combattants qui ruminent l\'expérience amère de la dévaluation de la gloire, il [Mussolini] forme ses « faisceaux « (...) qu\'il lance non pas contre le gouvernement mais contre les syndicats, contre les grévistes, contre les municipalités tenues par les rouges (Dictionnaire politique, encyclopédie du langage etd e la science politiques (E. DUCLERC)  1969). 

B.—  [Désigne un assemblage d\'éléments réunis de manière à former un cône] 

1. Assemblage d\'objets longs de même nature qui convergent à une de leur extrémité. Le milieu du panneau de gauche était décoré d\'un faisceau d\'oriflammes et de drapeaux d\'or, rouges et bleus (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Manette Salomon, 1867, page 131 ). La cheminée monumentale supportait une pendule en forme de sphère, avec deux vases de porcelaine (...) où se hérissaient, comme deux buissons d\'or, deux faisceaux de bobèches (GUSTAVE FLAUBERT, L\'Éducation sentimentale, tome 1, 1869, page 165 ). 

—  En faisceau. Doigts ramassés en faisceau, bâtons réunis en faisceau. —  Est-elle [Marguerite] gentille! dit-il [M. Vernet] . Sans répondre, je porte à mes lèvres mes cinq doigts réunis en faisceau, et je les détache avec lenteur, ce qui signifie : —  Un vrai beurre! (JULES RENARD, L\'Écornifleur,  1892, page 132 ). 

—   [Par analogie avec la forme conique]  Presque aussitôt une formidable détonation éclata sur la montagne voisine et un faisceau d\'étoiles s\'éparpilla dans la nuit (GUY DE MAUPASSANT, Mont-Oriol,  1887, page 170 ). Des faisceaux de filets s\'élancent en fusées, s\'épanouissent en gerbes, retombent en bouquets de feu d\'artifice (ÉMILE LECLERC, Nouveau manuel complet de typographie, 1932, page 373 ). 

—  Courant.  Ensemble des rayons lumineux provenant d\'une même source. Faisceau d\'une lampe, d\'un phare. La voiture ralentit, s\'arrêta; les faisceaux des phares s\'abattirent (PAUL MORAND, Bouddha vivant,  1927, page 10 ). Les faisceaux des projecteurs (...) se croisaient comme des sabres (ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine,  1933, page 231) : 

Ø 3. Elle [la torche électrique] s\'alluma tout à coup, (...) la gerbe de lumière venait d\'atteindre Simone (...) en plein visage, (...) le malheureux prêtre faillit laisser échapper la lampe, et elle se mit à trembler si fort entre ses mains que le mince faisceau, frappant çà et là, enveloppa toute la scène...

GEORGES BERNANOS. Un Mauvais rêve,  1948, page 1027. 

2. En particulier. 

—   Dans le domaine militaire  Groupe de fusils ou d\'armes à feu portatives appuyés les uns contre les autres (en une sorte de pyramide) par l\'extrémité du canon, reposant sur le sol par la crosse, et que les soldats forment au moment d\'une halte. Faisceau de baïonnettes; rompre les faisceaux. Pourtant, l\'ordre de former les faisceaux fut donné, on campa sur les vastes coteaux nus (ÉMILE ZOLA, La Débâcle, 1892, page 51) : 

Ø 4. Eh bien? C\'est fini! La honte est bue! Mais pas digérée. (...) comme j\'ai souffert! Toute la journée j\'ai vu les faisceaux des Prussiens briller au soleil dans l\'avenue des Champs-Élysées...

GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance,  1871, page 206. 

—   [Par référence au fait que les faisceaux sont formés lors d\'une pause]  Depuis un mois, j\'ai formé les faisceaux. Un étage au-dessus de moi demeure mon Angèle et je suis tout le temps avec elle, jouissant enfin de ne penser à rien (PAUL VALÉRY, Correspondance [avec André Gide] , 1894, page 227 ). 

—  En faisceau(x). Mettre les armes en faisceau. J\'ordonnai aux soldats de former les piques en faisceaux devant la tour Antonia (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, L\'Étui de nacre, Le Procurateur de Judée, 1892, page 14 ). Massées à l\'écart, d\'autres troupes attendent leur tour, (...) fantassins près des fusils en faisceaux (LOUIS ARAGON, Les Beaux quartiers,  1936, page 490 ). 

C.—  Par analogie.  [Les éléments réunis forment soit un cylindre, soit un cône; l\'idée dominante est celle d\'une forte cohésion entre un grand nombre d\'éléments identiques] 

1. Courant. Cinq ou six individus (...) les regards fixés sur un faisceau de sonnettes (LOUIS-FRANÇOIS RABAN, MARCO SAINT-HILAIRE, Les Mystères du Palais-Royal, tome 1, 1845, page 113 ). Des bras tirent sur les cordes, pareils eux-mêmes à des faisceaux de cordes brunes (MAURICE GENEVOIX, La Boîte à pêche,  1926, page 171 ). On plantait (...) une haie dense de lauriers, de ces arbustes en faisceaux (JOSEPH DE PESQUIDOUX, Le Livre de raison,  1928, page 138 ). 

2. SCIENCES et TECHIQUES.  

a) PHYSIQUE.  

α ) Ensemble d\'ondes électromagnétiques dont les rayons se trouvent dans une même direction, intérieurement à un cône ou parallèles. Faisceau incident; faisceau de lumière blanche, de lumière polarisée. Des cristaux souples comme le mica permettent de présenter à un faisceau de rayons X une surface réticulaire cylindrique sur laquelle l\'incidence du faisceau pourra prendre toutes sortes de valeurs (MAURICE DE BROGLIE, Les Rayons X,  1922, page 123 ). [On utilise] pour la transmission des fréquences vidéo des procédés spéciaux qui (en 1957) sont au nombre de deux : —  le câble co-axial —  et le faisceau hertzien (JEAN-JACQUES MATRAS, Radiodiffusion et télévision,  1958, page 100 ). La tourmaline offre (...) le moyen d\'obtenir un seul faisceau de lumière polarisée (ROLAND PRAT, L\'Optique,  1962, page 128 ). 

β ) Flux de particules émises par une même source et qui se déplacent sur des trajectoires voisines (d\'après Dictionnaire des sciences et techniques nucléaires (PRÉFACE DE FRANCIS PERRIN) 1964). Faisceau cathodique, électronique. Des techniques nouvelles apparaissent, permettant de produire des faisceaux intenses de particules de haute énergie, utilisables comme projectiles de transmutation (BERTRAND GOLDSCHMIDT, L\'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques,  1962, page 19 ). À la fin de la seconde guerre mondiale est apparu un autre dispositif qui permet de transformer l\'énergie cinétique d\'un faisceau d\'électrons en énergie électromagnétique (Histoire générale des sciences (sous la direction de René Taton)  tome 3, volume 2, 1964, page 278 ). 

b) MÉCANIQUE.  Faisceau tubulaire. Partie d\'une chaudière tubulaire à vapeur, d\'un condenseur ou d\'un échangeur thermique, constituée par un assemblage de tubes parallèles (d\'après Grand Larousse encyclopédique en dix volumes). Le frigorifère peut être à ruissellement ou à faisceau tubulaire (EUGÈNE BOULANGER, Malterie, brasserie,  1934, page 471 ). Le corps cylindrique [d\'une chaudière de locomotive] (...) contient le faisceau tubulaire réunissant les deux plaques tubulaires dont l\'une n\'est autre que la face avant du foyer et l\'autre la face arrière de la boîte à fumée (MAURICE BAILLEUL, Notions de matériel roulant des chemins de fer,  1951, page 37 ). 

c) CHEMIN DE FER.  Faisceau de voies. Ensemble de voies ferrées groupées de façon parallèle, et réunies par des aiguillages à leurs extrémités. Le train à débrancher se place sur une voie de tiroir qui est dirigée en pente vers le faisceau des voies de triage (CHARLES BRICKA, Cours de chemins de fer, tome 2, 1894, page 222 ). 

d) GÉOMÉTRIE.  Ensemble de droites, de courbes, de surfaces dépendant d\'un même paramètre. Faisceau harmonique. On appelle faisceau de droites la figure formée par plusieurs droites concourantes. Leur point commun est le sommet du faisceau et les différentes droites en sont les rayons (L. ROUX, E. MIELLOU, Géométrie,  1946, page 181 ). 

e) ARTILLERIE.  Ensemble des plans de tir des canons d\'une batterie d\'artillerie (d\'après Grand Larousse encyclopédique en dix volumes). Quand on tire un certain nombre de projectiles sous un même angle et dans les mêmes conditions, les trajectoires ne se confondent pas, elles forment un faisceau (ALFRED LEDIEU, ERNEST CADIAT, Le Nouveau matériel naval,  1890, page 16 ). 

f) ANATOMIE.  

α ) ANATOMIE VÉGÉTALE.  Chacun des cordons vasculaires ou fibreux des plantes, servant à la circulation des liquides et au soutien. Faisceau libéro-ligneux. La tige [d\'un cycas] (...) était composée d\'un tissu glandulaire et renfermait une certaine quantité de moelle farineuse, traversée de faisceaux ligneux (JULES VERNE, L\'Île mystérieuse,  1874, page 298) : 

Ø 5.... nous sommes encore capable de dessiner un beau schéma de la coupe transversale d\'une racine théorique, où nous représenterons les faisceaux vasculaires en rouge et en bleu les faisceaux libériens.

VALÉRY LARBAUD, Enfantines,  1918, page 177. 

β ) ANATOMIE ANIMALE.  Groupement régulier de fibres musculaires, nerveuses, tendineuses juxtaposées dans le sens de la longueur, ayant même origine et même terminaison. Faisceau cérébelleux; faisceau de His, de Vicq d\'Azyr. Le cordon postérieur (...) divisé sur toute la longueur de la moelle cervicale par le sillon intermédiaire postérieur en deux faisceaux, l\'un externe, faisceau cunéiforme ou de Burdach, l\'autre interne, faisceau grêle ou de Goll (GEORGES GÉRARD, Manuel d\'anatomie humaine,  1912, page 300) : 

Ø 6. Les sillons latéraux de l\'abdomen s\'infléchirent, montèrent en s\'écartant l\'un de l\'autre, glissant sous les seins qu\'ils offraient, avec cette courbe qui était celle d\'un épanouissement; et les trois faisceaux du dentellé jaillissaient d\'en dessous, splendides, comme les rayons d\'un soleil caché.

HENRI DE MONTHERLANT, Le Songe,  1922, page 44. 

D.—  Au figuré.  Ensemble d\'éléments convergents et qui forment un tout homogène. Faisceau d\'arguments, de coïncidences, de compétences, de constatations, de dons, d\'évidences; rassembler, réunir, lier en faisceau des questions, des preuves. Lorsque le mot peint l\'idée et que l\'idée peint le fait, ces trois éléments, unis en un même faisceau, se prêtent un appui réciproque dans la pensée (MARIE-FRANÇOISE-PIERRE GONCTHIER DE BIRAN, DIT MAINE DE BIRAN,  De l\'Influence de l\'habitude sur la faculté de penser,  1803, page 161 ). Ils ont fondé (...) la fédération des armateurs et des négociants de Bouville « pour grouper en un faisceau puissant toutes les bonnes volontés « (JEAN-PAUL SARTRE, La Nausée,  1938, page 111 ). Il existait un faisceau de très graves présomptions (MARCEL AYMÉ, La Tête des autres,  1952, page 17) : 

Ø 7. Proust m\'expliqua sa préoccupation de réunir en faisceau, à la faveur de l\'orgasme, les sensations et les émotions les plus hétéroclites.

ANDRÉ GIDE, Ainsi soit-il, ou Les Jeux sont faits,  1951, page 1223. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 695. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 1 210, b) 785; XXe.  siècle : a) 664, b) 1 101. 



 




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.  Corrigé de 573 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

FAISCEAU, FAISCEAUX, substantif masculin.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit