NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il chercher l'origine de la technique d ... Faut-il chercher un sens à l'histoire ? >>


Partager

Faut-il chercher un sens à l'histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il chercher un sens à l'histoire ?



Publié le : 13/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il chercher un sens à l'histoire 	?
Zoom

§  La notion de sens de l’histoire semble recouvrir deux définitions, celle de signification et celle de direction, qui semblent néanmoins se recouvrir l’une l’autre : la direction de l’histoire semble être porteuse de signification.

§  La question « faut-il « nous amène à considérer l’auteur de l’histoire et le rôle qu’il joue dans la découverte des faits passés : tout le problème semble être alors de savoir si ces faits doivent être l’objet d’une recherche ou non. Le sens de l’histoire est-il ce qui doit être cherché ou ce qui se donne à nous ? La meilleure méthode de connaissance de l’histoire est-elle la recherche ? Est-il légitime de rechercher un sens à l’histoire ?

§  On comprend, dans cette perspective, que c’est aussi le rôle de l’historien qui est en jeu ici : si l’histoire a un sens, en tant que ce dernier lui apparaît comme propriété intrinsèque, alors l’historien est celui qui est capable de découvrir ce sens. Mais si l’histoire n’a pas de sens en elle-même et pour elle-même, que vaut l’interprétation historique en tant qu’elle ne se contente pas de conserver le passé mais aussi qu’elle cherche à en rendre raison, à l’expliquer (et donc à lui donner du sens) ? C’est donc à la fois l’histoire comme discipline et comme évènement qu’il faut interroger.

§  Le problème qui se pose est alors celui de savoir si on peut objectivement attribuer un sens à l’histoire, ce sens se trouvent également objectivement dans l’histoire ou si l’histoire n’est pas toujours affaire de subjectivité.

§  L’histoire en tant que série d’évènements et discipline est-elle ce qui se donne spontanément et objectivement à nous comme étant finalisée ou est-elle l’objet d’une recherche de la part de l’historien, devant alors la comprendre de l’intérieur, au risque de faire de l’histoire une fabrication subjective plus qu’un donné ?



  Mais le sens est-il véritablement visible comme tel dans l'histoire ? Ne faut-il pas plutôt le rechercher, dans la mesure où ce qui apparaît de prime abord ne semble pas faire sens ? La finalité de l'histoire, plus qu'une donnée, n'est-elle pas un objet de recherche ? Quelle est alors la nature de cette recherche ? Peut on en rester à un point de vue extérieur ou l'histoire ne requiert - elle pas une approche de l'intérieur ?     II)               Histoire et com-préhension.     §  L'histoire, au sens étymologique, est une « enquête ». Comme les événements qu'il analyse ont disparu, l'historien se fait proprement chercheur : il reconstitue les faits à partir de leurs traces et tente de comprendre comment et pourquoi ils se sont déroulés il cherche donc son sens. §  L'historien doit donc proprement comprendre l'histoire, la compréhension étant à la fois la saisie du sens et le fait d'être compris dans. L'historien doit alors prendre place au coeur des évènements historiques et y être compris.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1773 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il chercher un sens à l'histoire ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit