LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il avoir un corps pour penser ? Faut-Il Faire Preuve De Nulle Sensibilité Au ... >>


Partager

« Faut-il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? »

Echange

Aperçu du corrigé : « Faut-il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? »



Document transmis par : Romain20080


Publié le : 19/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

« Faut-il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? »
Zoom

 

Qu’il soit tragique ou heureux, c‘est par son dénouement que s’achève une œuvre dramatique.  Aussi, celui-ci maintient souvent l’intérêt du spectateur jusqu’à la chute du rideau. Est-il alors le lieu crucial pour l’herméneutique de la pièce ? Le dénouement révèle-t-il le sens d’une œuvre dramatique ? On reviendra dans un premier temps sur le statut même du dénouement, puis on envisagera comment le schéma dramatique qui mène l’intrigue jusqu’à sa résolution finale fait du dénouement le lieu propice à la délivrance d’une morale de l’histoire. Mais on verra ensuite que certains dénouements problématiques nécessitent de chercher ailleurs le sens de l’œuvre. 

 

La nature même du dénouement peut donner son sens à une œuvre dramatique. Boileau l’évoque dans L’Art Poétique Chant III  en définissant le dénouement comme un « secret « qui devient  « tout à coup la vérité connue « et « change tout, donne à tout une face imprévue «. Ainsi la logique du dénouement contredit parfois celle de l’intrigue ou au contraire permet de la retrouver avec l’intervention d’un « Deus ex machina « . Aussi, dans certaines réécritures, le dénouement modifie également le sens de l’œuvre.

 

Le sens et la logique du dénouement s’opposent parfois à la logique de l’intrigue d’une œuvre dramatique. En effet, on ne saurait prévoir certains renversements de situations qui apparaissent en contraste avec toute l’intrigue dramatique et qui en changent ainsi la signification. On observera par exemple que dans Le Tartuffe de Molière tout laisse à croire que le faux dévot, l’imposteur va réussir à escroquer la famille d’Orgon qui ne s’aperçoit en rien de la supercherie. Pourtant, c’est au dernier moment que l’exempt, représentation du roi, va se présenter pour rétablir miraculeusement la situation en punissant le coupable et en faisant triompher l’autorité royale. De la même façon, on retrouve un dénouement allant à l’encontre du contexte dramatique dans Dom Juan, du même auteur, dans lequel le personnage éponyme, un noble, séducteur et libertin blasphémateur accumule les conquêtes amoureuses sans vergogne et en se moquant des conséquences et du châtiment qui pourraient s’ensuivre. Aussi, le dénouement se distingue par un châtiment exemplaire : le sol se dérobe sous les pieds de Dom Juan qui est emporté dans les flammes de l’enfer. Lui qui n’a cessé de provoquer Dieu, sa punition est exemplaire autant par sa sévérité que par sa fulgurance. Dans ces deux œuvres dramatiques, rien n’annonçait un tel dénouement, en décalage avec la logique du reste de l’intrigue. Le sens de l’œuvre prend donc toute son importance dans cette conclusion.

 

Par ailleurs, on observe dans certaines œuvres dramatiques l’intervention  d’un « Deus ex machina «  , une personne ou une action se ralliant aux divinités et arrivant de façon impromptue à la fin  de la pièce et par laquelle le dénouement s’effectue. Cette  intervention  modifie ainsi le cours de l’action pour résoudre une situation désespérée ou revenir à la logique initiale de l’intrigue tout en proposant un « happy end «. C’est ainsi que dans Philoctète de Jean-Pierre Siméon ou dans celui de Sophocle, c’est l’intervention de Héraclès, alors mort, qui va remettre Néoptolème et Philoctète sur le chemin de la guerre de Troie et permettre ainsi la victoire des Grecs, ce qui est à l‘origine de l‘intrigue. De la même façon, dans Iphigénie à Aulis de Euripide, après qu’Agamemnon se soit résigné à sacrifier sa fille pour le bien des Grecs, la déesse Artémis intervient afin d’éviter à Iphigénie d’être tuée. On observe ainsi à travers l’intervention d’un « Deus ex machina « un retour à la logique initiale de l’intrigue ainsi qu’une issue lors d’une situation désespérée.

 

Aussi, dans le cadre de certaines réécritures, en modifiant le dénouement de l’œuvre, on en modifie le sens. C’est le cas de Philoctète de André Gide et de Heiner Müller. Dans ces réécritures, Ulysse et Néoptolème, censés ramener Philoctète à Troie avec son arc et ses flèches pour la victoire des Grecs, ne surmontent pas leur haine. Dans ces deux versions, Philoctète meurt, ce qui éloigne  le dénouement du modèle humaniste de l’Antiquité et plus précisément de celui de Sophocle. Car dans la version de celui-ci, les personnages surmontent leur haine et l’espoir triomphe en mettant en avant la leçon selon laquelle il faut faire passer le devoir (ici celui de la Patrie) avant les raisons personnelles. Philoctète mourant, l’espoir est abandonné et tout le sens de l’intrigue est modifié. Ainsi, le dénouement  révèle le sens de l’œuvre car en le modifiant,  on change  la signification de l’œuvre dramatique.

 

Ainsi, la logique du dénouement est parfois en contradiction avec celle de l’intrigue ou au contraire la retrouve avec l’intervention d’un « Deus ex machina «. Le dénouement est donc porteur d’une signification de l’œuvre. Aussi, lorsqu’il est modifié, le sens de l’œuvre l’est également. On observera ainsi que le dénouement délivre la signification de l’œuvre en donnant à la fois une leçon de morale et une leçon psychologique ainsi qu’en révélant certaines forces.

&n...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "« Faut-il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? »" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit