NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il exact de dire que la propriété est le ... « La liberté est insupportable aux hommes, i ... >>


Partager

Faut-il dire avec Voltaire que « la liberté consiste à ne dépendre que des lois » ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il dire avec Voltaire que « la liberté consiste à ne dépendre que des lois » ?



Publié le : 24/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il dire avec Voltaire que « la liberté consiste à ne dépendre que des lois »	?
Zoom

  • Étude du sujet de façon globale

Il s'agit de commenter une citation, afin de savoir si ce qu'elle dit est vrai. On remarquera le caractère assez fortement paradoxal de l'affirmation de Voltaire. Que l'auteur soit indiqué ne doit pas conduire à donner systématiquement des précisions le concernant. C'est sur le contenu de la citation que doit porter la réflexion.

  • Étude des termes du sujet

La liberté : il s'agit ici de la liberté au sens le plus général du terme, liberté de tous mais aussi de chacun en particulier. Vous pouvez penser à la liberté d'action, mais aussi à la liberté de penser.

Ne dépendre que... : si la liberté consiste à ne dépendre que des lois, c'est que l'on peut dépendre d'autre chose. La dépendance aux lois est une obligation d'obéir, mais toute dépendance n'est pas de cet ordre. Une dépendance peut reposer par exemple sur une contrainte (qui n'est pas la même chose qu'une obligation).

Lois : le mot prend naturellement ici sa signification juridique et politique, et désigne donc toute règle impérative du droit. Toutefois, cette définition nominale ne saurait suffire, et il faudra réfléchir sur la notion même de loi, pour se demander si tout acte de l'autorité politique mérite ce nom de loi.



Nous croyons spontanément que la loi est un fardeau que le citoyen porte péniblement, contre son gré, parce que l'autorité de l'Etat - toujours assortie de menaces de sanction - le lui impose. Nous croyons que sans tout cet arsenal de dispositions juridiques innombrables, nous serions plus libres, enfin émancipés de toute contrainte. Tout au plus acceptons-nous la loi comme une conséquence inévitable de la vie en collectivité. Pourtant, la liberté peut-elle exister si les lois ne garantissent pas à chaque citoyen l'exercice de ses droits ? La loi n'est peut-être donc pas contradictoire avec la liberté. Et les lois sont peut-être non seulement des garanties pour la liberté, mais aussi une condition nécessaire de sa réalité. Il nous faudra donc reconsidérer le rapport entre la liberté et les lois, question qui engage tout le rapport du citoyen aux institutions juridiques et politiques.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2484 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il dire avec Voltaire que « la liberté consiste à ne dépendre que des lois » ?" a obtenu la note de :

5.2 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit