NoCopy.net

Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il dire la vérité à ses amis ? Faut-il distinguer certitude et vérité ? >>


Partager

Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?



Publié le : 14/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience  	?
Zoom

« Qu'est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais ; mais si on me le demande et que je veuille l'expliquer, je ne le sais plus « (saint Augustin, Confessions, XI, 14). Ce que je sais, c'est que je me sens durer et que je saisis les phénomènes comme s'ordonnant dans une succession irréversible. Mais est-ce ma conscience qui est dans le temps, ou le temps qui est dans ma conscience ? En d'autres termes, le temps a-t-il une réalité hors de ma représentation ? Le temps est-il dans les choses, a-t-il une réalité objective, ou n'est-il qu'une forme subjective que je projette dans les impressions de ma sensibilité ? Le temps est-il en nous ou hors de nous ?



Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale, § 4-7). En effet, selon Kant : 1) « Le temps n'est pas un concept empirique qui dérive d'une expérience quelconque. » Nous ne pourrions en effet percevoir les rapports temporels de simultanéité ou de succession si nous n'avions pas une représentation a priori du temps. Cette représentation ne peut donc être tirée de l'expérience. 2) « Le temps est une représentation nécessaire qui sert de fondement à toutes les intuitions. » Les phénomènes peuvent disparaître tous ensemble mais non le temps lui-même, car c'est en lui seul qu'est possible la réalité du phénomène. Ainsi est-il donné a priori. 3) « Sur cette nécessité a priori se fonde aussi la possibilité de principes apodictiques concernant les rapports du temps ou d'axiomes du temps en général. » Le principe selon lequel des temps différents ne sont pas simultanés mais successifs est apodictique, c'est-à-dire qu'il a une valeur nécessaire et universelle. Il ne peut donc être tiré de l'expérience puisque l'expérience « ne saurait donner ni une rigoureuse universalité, ni une certitude apodictique ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience  	? Corrigé de 1485 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?" a obtenu la note de : aucune note

Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit