LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'INUTILE PEUT-IL AVOIR UNE VALEUR ? FAUT-IL DISTINGUER LE CITOYEN DANS L'ÉTAT ET ... >>


Partager

FAUT-IL DONNER UN SENS À LA SOUFFRANCE ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : FAUT-IL DONNER UN SENS À LA SOUFFRANCE ?



Publié le : 15/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

FAUT-IL DONNER UN SENS À LA SOUFFRANCE ?
Zoom

Au premier abord, il est important de bien définir ce qu'est la souffrance. Si il était seulement question de mettre fin à la douleur, le problème serait bien vite résolu. En effet nous disposons d'une multitudes de moyens « d'éradiquer « la douleur physique. Mais la souffrance est bien plus radicale que la douleur bien qu'étroitement liée.
 Cela dit existe-t-il qu'une seul « sorte « de souffrance ? Deux personnes qui souffrent du même mal, vivent-t-ils la même souffrance ? Chaque-un ne donne t-il pas son propre sens à sa souffrance ? Ne peut-on souffrir dans la joie ? Enfin une fois « écrasé « par la souffrance pouvons-nous encore lui donner un sens ?



. Toute souffrance a-t-elle nécessairement un sens ? Si on doit lui donner, c'est qu'il est loin d'être évident. Comment en effet, justifier l'agonie d'un enfant. Certains y verront même l'une des preuves manifestes de la non-existence de Dieu comme Camus... Les souffrances ne sont-elles pas absurdes et insensées ? Donner un sens, est-ce chercher une justification, une légitimation de la souffrance ? Ou encore, un but, une finalité ? Par exemple, le dolorisme recherche une rédemption dans et par la souffrance. Le comble de l'absurde ne serait-il pas de souffrir pour rien, comme gratuitement ? La souffrance psychologique peut-être nécessaire lorsqu'il s'agit de faire un deuil après la perte ou une séparation.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4031 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "FAUT-IL DONNER UN SENS À LA SOUFFRANCE ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit