Faut-il faire confiance au langage ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sait-on toujours ce que l'on dit ? En quel sens peut-on dire que nos paroles nou ... >>


Partager

Faut-il faire confiance au langage ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il faire confiance au langage ?



Publié le : 1/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Faut-il faire confiance au langage ?
Zoom
  • a) Un constat : nous pensons avec des mots, et nos pensées (entendues comme les actes ou les produits de l'entendement ou de la raison) sont par là même, des discours.
  •  b) Or, on a pu dire que « l'erreur vient de la ressemblance, et la ressemblance du discours « (Aristote, Réfutations sophistiques, 169 b). Le langage serait une source d'erreur et de confusion pour la pensée parce qu'il serait en lui-même non rigoureux et ambigu.
  •  c) Dans ces conditions, on peut se demander si, pour accéder à la vérité, la pensée ne doit pas se méfier du langage. Elle le devra si le langage est effectivement ambigu — ce qu'il nous faut d'abord examiner. Et si cela est le cas, nous verrons ensuite comment elle peut pallier cette ambiguïté langagière.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il faire confiance au langage ? Corrigé de 8585 mots (soit 12 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il faire confiance au langage ?" a obtenu la note de : aucune note

Faut-il faire confiance au langage ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit