LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La pluralité des cultures est elle un obstac ... La passions est-elle une excuse? >>


Partager

Faut il limiter nos désirs à nos besoins?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut il limiter nos désirs à nos besoins?



Publié le : 28/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut il limiter nos désirs à nos besoins?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faut il limiter nos désirs à nos besoins?




Tout est fondé sur le désir et le besoin. Il faut que le consommateur soit perpétuellement en quête de quelque chose et surtout qu'il ait l'impression superficielle qu'il a besoin de tout, qu'il lui manque encore un dernier objet afin d'être heureux, seulement en règle générale il n'y a jamais de « dernier » puisque entre la publicité à la télévision, dans la rue et à la radio, le désir de consommer pour être heureux est partout. Ainsi il serait difficile aujourd'hui de déterminer ce dont nous avons réellement besoin. Si l'on revient de nouveau à Épicure, l'homme devrait n'avoir besoin que de manger, de boire, et de dormir ; il s'agirait donc de choses concrètes et surtout non superficielles. Seulement l'homme dans la société actuelle a besoin de tellement plus, que dans le langage courant on est perpétuellement amené à dire « j'ai besoin de... » alors que si l'on réfléchit à la question en prenant du recul on s'aperçoit vite qu'il ne s'agit pas du tout d'un besoin, ni même d'une nécessité, mais bien d'une chose superflue.   III. Troisième partie : la notion de besoin est-elle encore vraie ?   On pourrait donc se demander si la notion même de besoin a encore un sens dans une société de consommation moderne. Par exemple si quelqu'un travaille dans une société qui informatise toutes ses données, et qui est donc régie par l'informatique, il se verra donc dans l'obligation d'acheter un ordinateur à utiliser à son domicile de manière à recevoir son courrier électronique, et de manière à pouvoir lire des textes, ou d'autres données numériques. Cette personne-là, dira donc qu'elle a « besoin » d'un ordinateur, et elle ne considèrera pas cette dépense comme superflue, mais comme nécessaire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 983 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut il limiter nos désirs à nos besoins? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit