Faut-il lutter contre l'ignorance ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'obéissance et la liberté sont elles compat ... Le théâtre, selon vous, doit-il être une rep ... >>


Partager

Faut-il lutter contre l'ignorance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il lutter contre l'ignorance ?



Publié le : 3/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il lutter contre l'ignorance ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faut-il lutter contre l'ignorance ?




   L'ignorance est un défaut de la raison, un manque de connaissance, et il semble qu'on ne puisse que la blâmer et la traquer là où elle se trouve. Or c'est bien dans le thème du combat et de la guerre que nous sommes placés par les termes même du sujet. En effet, il s'agit de s'interroger sur la « lutte » contre l'ignorance, c'est-à-dire contre les ignorants, mais en supprimer leur ignorance, c'est-à-dire en en faisant des savants. De ce point de vue, il semble que la question soit entendue notamment si l'on replace cette question au coeur d'un discours philosophique c'est-à-dire ayant justement pour tâche de nous conduire vers un savoir, une vérité. Mais cette lutte totale contre l'ignorance a-t-elle seulement un sens ? Cette croisade est-elle tout simplement possible ? L'homme n'est-il pas limiter dans sa connaissance par la finitude de son entendement ? Et le dévoilement d'une vérité est-elle toujours souhaitable ? Et c'est à ce prisme de question que nous invite à répondre la forme impérative du même (« faut-il »). En effet, la question se comprend comme un « ou bien ou bien », la question est donc disjonctive. La forme « faut-il » nous renvoie nécessairement aussi à l'idée de devoir, c'est-à-dire qu'une certaine manière à une obligation morale.             C'est pourquoi, s'il apparaît que la propre de la philosophie est justement de lutter contre l'ignorance constituant même un devoir (1ère partie), nous nous interrogerons sur la pertinence et la possibilité d'un savoir totale ce qui nous amènera peut-être à une aporie montrant que l'homme est nécessairement ignorant bien qu'il doive lutter contre son ignorance (2nd partie) ; une aporie qu'il sera nécessaire d'essayer de dépasser et cela sans doute à l'aune d'une distinction conceptuelle plus fine de l'ignorance (3ème partie).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Faut-il lutter contre l'ignorance ?	Corrigé de 2204 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il lutter contre l'ignorance ? " a obtenu la note de : aucune note

Faut-il lutter contre l'ignorance ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit