LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dieu et la moralité Est ce que le mythe garde-t-il son valeur ? >>


Partager

Faut-il se méfier des religions ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il se méfier des religions ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il se méfier des religions ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faut-il se méfier des religions ?




Il présente « l'âme » comme un des causes imaginaires mais est-elle vraiment coupée de la réalité ? Selon Descartes, la recherche de la réalité est basée sur le cogito. La clarté et la distinction font l'évidence des idées, garanties par la preuve de l'existence de Dieu. Nous pourrions penser que Nietzsche contredit les idées d'autres philosophes, or ce n'est pas son but, il tente de démontrer le caractère faux du christianisme. En ce qui concerne le « moi », il paraît comme une notion réelle mais il n'est pas dans la réalité car la foi dans le dieu chrétien l'a dépouillé de sa plausibilité. De plus, le « libre arbitre » est ce qui nous reste d'autonomie dans le destin (liberium arbitruim), l'homme commande et exécute ses propres ordres et sa volonté triomphe des ces résistances. Ce n'est pas une notion réelle mais une attitude face à la réalité. Dans la religion chrétienne, dieu laisse l'homme libre d'aller vers lui (le bien) ou de continuer sa route seul (le mal). En opposition, le « serf arbitre » est la possibilité d'être dominé ou non par quelqu'un. Voilà les causes imaginaires que Nietzsche accuse d'être des réalités de l'ordre du rêve et de l'imagination ou encore du fantasme, sans que leur sens pur ne soit lui-même un réel mais un produit de l'étoffe mentale de l'homme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4611 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il se méfier des religions ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit