LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il mériter de vivre pour en avoir le dr ... Faut-il ne désirer que le possible ? >>


Partager

Faut-il mourir pour un idéal ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il mourir pour un idéal ?



Publié le : 16/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il mourir pour un idéal 	?
Zoom

Bien souvent, les grands hommes, défendant de grandes idées, se disent prêts à mourir pour l’idéal qu’ils défendent. Mais qu’est-ce qu’un idéal ? ‘Idéal’ vient du terme grec idea qui signifie ‘idée’. L’on comprend donc que l’idéal est une abstraction, une perfection inatteignable. L’idée comme l’idéal s’oppose donc directement à la chose, res en latin, qui est concrète. Mais alors cela vaut-il le coup de mourir pour une chose que l’on ne perçoit même pas et qui est tellement éloignée de nous que son accession est douteuse ? Mais alors qu’est-ce que mourir ? Quelle valeur cela a-t-il ? Mourir signifie perdre la vie, ne plus exister. C’est donc l’extrémité la plus forte, puisque la dernière. L’ultime action pour défendre son idéal. Ainsi, Mourir pour un idéal reviendrait à reconnaître, à cet idéal, une valeur supérieure à notre propre vie. Mais alors, comment est-ce possible, que ‘moi’, chose concrète, ou plus précisément, être humain, j’ai une valeur moindre qu’un idéal, c'est-à-dire qu’une chose abstraite, imperceptible et inatteignable ? Faut-il sacrifier le réel, ce dont on est sûr, au bénéfice d’une chose incertaine ? Par ailleurs, il semble que se soit contradictoire : les idées ou idéaux sont des abstractions, ils ne peuvent être pensés, envisagés, espérés que s’il existe des êtres concrets pour les concevoir. Donc mourir pour un idéal, ne serait-ce pas dans le même temps nuire à cet idéal ? Ce sujet nous interroge sur le statut de l’idée.  





FAUT-IL : Ce genre de sujet interroge sur la nécessité.
* Distinguez nécessité objective et nécessité subjective.
* La nécessité implique soit un rapport logique, soit un rapport moral avec le sujet; parfois les deux.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1027 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il mourir pour un idéal ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit