LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La paix perpétuelle implique-t-elle le désarm ... La bonne volonté a-t-elle une valeur ? >>


Partager

Faut-il rejeter la métaphysique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il rejeter la métaphysique ?



Publié le : 8/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Faut-il rejeter la métaphysique ?
Zoom

Et c'est le besoin pratique de connaître les fins de l'action humaine qui pousse la raison à l'usage transcendant des facultés. [L'homme est un "animal métaphysique" car il ne peut se contenter de vivre. Il doit exister et dès lors s'efforcer de donner un sens à son existence.] C'est justement la raison qui nous conduit à la métaphysiqueMême si nous nous bornons au domaine de l'expérience sensible, la raison nous conduit forcément à des interrogations métaphysiques. La notion scientifique de causalité, par exemple, nous renvoie, de cause en cause, à la notion de cause première, c'est-à-dire à Dieu.Il s'agit là de reconnaître ce que Schopenhauer a appelé « le besoin métaphysique », inhérent à notre nature ou à notre destinée. L'interrogation métaphysique n'est ni un accident, ni un égarement, ni une passade, comme l'espérait l'avènement du POSITIVISME : Philosophie (fondée par A. COMTE) qui, refusant toute métaphysique, considère que la seule forme valide de connaissance est la connaissance scientifique. positivisme, c'est-à-dire la fin définitive de la métaphysique. La métaphysique n'est pas un égarement de la raison humaine : nous voudrions montrer que toute tentative d'élucidation du sens de notre monde et de la vie que nous y menons comporte nécessairement cette quête de l'inaltérable, cette quête de l'absolu, seul fondement satisfaisant pour l'esprit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2091 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il rejeter la métaphysique ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit