LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une ... Faut-il renoncer a s'interroger sur ce qui e ... >>


Partager

Faut-il renoncer à nos désirs impossibles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il renoncer à nos désirs impossibles ?



Publié le : 17/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Faut-il renoncer à nos désirs impossibles 	?
Zoom

Le désir a été pendant longtemps désigné comme un ennemi par les philosophes. En effet, sa nature est contradictoire, le désir est la recherche d'un objet que l'on imagine source de satisfaction, mais il est donc accompagné de souffrance, d'un sentiment de manque ou de privation. De plus, si l'on en croit Schopenhauer et d'autres avec lui, le désir semble refuser la satisfaction, puisqu'une fois assouvi, il s'empresse de renaître pour un autre objet.

Un désir impossible est donc un désir qui porte sur un objet( au sens large, peut vouloir dire un état, une possession,...) inaccessible. Je peux par exemple désirer être un oiseau( voir le film Birdy) et ce qui est logiquement et réellement impossible. 

Dès lors, si on sait que l'objet de notre désir est inaccessible, pourquoi s'engager dans une souffrance sans fin?  surtout si une fois assouvie, la satisfaction sera brève et fera place très rapidement à un autre désir. Mais peut-on influer sur un désir? Faut-il ne voir qu'une négativité? Le désir pour une chose même impossible, comme être un oiseau ne peut-il pas produire des actions pour parvenir à un but proche?

 



Mais ne peut-on voir dans le désir que du négatif, un fait subi par l'homme?   3. Le désir  est positif, il est créateur Spinoza est sans doute le premier à avoir revaloriser le désir. Pour lui, le désir est créateur de valeur. Il renverse la conception traditionnelle, l'objet ne préexiste pas au désir, c'est le désir qui le crée, lui attribue une valeur positive. Il écrit, dans Ethique III, que nous ne désirons pas une chose parce qu'elle est bonne, mais nous la jugeons bonne, parce que nous la désirons. De même, Gilles Deleuze souligne, plus tard le caractère positif du désir. Le désir est producteur de réalité et ingénieux. Le désir est moteur, motif, producteur de la réalisation de ce qui a été anticipé: en ce sens le désir ne manque jamais de son objet, il le pose comme projet et en le produisant il crée de la vie en oubliant le poids du passé. Le désir, même impossible ouvre vers l'avenir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1392 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Faut-il renoncer à nos désirs impossibles ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit