NoCopy.net

LES FIGURES DE STYLES

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Andromaque de Racine III 8 (commentaire) La découverte des personnages est-elle la pri ... >>


Partager

LES FIGURES DE STYLES

Littérature

Aperçu du corrigé : LES FIGURES DE STYLES



document rémunéré

Document transmis par : nadege55


Publié le : 29/12/2011 -Format: Document en format HTML protégé

LES FIGURES DE STYLES
Zoom

Les figures d'opposition, d'insistance

et d'atténuation

Objectifs : reconnaître, nommer et analyser les procédés d'écriture qu'un écrivain utilise pour mettre en valeur certains éléments dans un texte, et que l'on appelle figures de style.

 

L'écrivain dispose de différents procédés pour apporter du sens à son texte. Les figures de style lexicales portent particulièrement sur le sens des mots, contrairement aux figures syntaxiques qui concernent la construction des phrases. Trois mécanismes sont abordés : l'opposition qui confronte deux termes de sens contraires, l'insistance qui consiste à attirer l'attention du lecteur sur un terme précis du texte et l'atténuation qui permet de rendre une affirmation moins forte.

 

1. Les figures d'opposition

 

a. L'antithèse

L'antithèse rapproche deux mots dans une relation d'opposition au sein d'une phrase. Elle souligne un contraste, un désaccord ou un dilemme entre deux termes.

Ex. : « Quel ennemi choisir, d'un époux ou d'un frère ?
           La
nature ou l'amour parle pour chacun d'eux. «
(Pierre Corneille, Horace, 1640.)

 

b. L'oxymore

 

L'oxymore associe deux termes qui s'excluent ordinairement, afin de concilier leur sens. Il souligne l'apparence paradoxale du propos.

Ex. : « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. «
(Pierre Corneille, Le Cid, 1637.)

 

c. Le paradoxe

On appelle paradoxe un raisonnement qui contredit une idée généralement admise. Il produit un effet de surprise et est porteur de vérité.

Ex. : « Adieu ! je vais chercher au milieu des combats
           Cette
immortalité que donne un beau trépas. «
(Pierre Corneille, Polyeucte, 1643.)

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LES FIGURES DE STYLES Corrigé de 1372 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LES FIGURES DE STYLES" a obtenu la note de : aucune note

LES FIGURES DE STYLES

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit